L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

L’Iran aidera Moscou à construire des drones sur le territoire russe selon le Washington Post

(Rome, Paris, 20 novembre 2022). Selon diverses sources, les deux pays agissent rapidement pour transférer les projets et les composants clés qui pourraient permettre le démarrage de la production d’ici quelques mois

La Russie a conclu un accord secret avec l’Iran pour commencer à produire des centaines de drones militaires sur le territoire russe. C’est ce qu’a écrit le journal « Washington Post », citant des informations de renseignement connues des États-Unis et d’autres agences de sécurité des pays occidentaux, rapporte l’agence italienne «Nova News». Selon le journal, l’accord entre Moscou et Téhéran a été finalisé lors d’une réunion ayant eu lieu en Iran début novembre. Une équipe de négociateurs de l’industrie de défense russe se serait rendue dans la capitale iranienne pour discuter de la logistique de la production de drones en Russie. Une autre délégation, conduite par le secrétaire du Conseil de sécurité russe Nikolaï Patrushev, s’est rendue à Téhéran le 9 novembre pour discuter de sanctions économiques et d’«ingérence» occidentale dans les affaires intérieures des deux pays, ont ainsi rapporté les médias d’État russes et iraniens.

Selon des sources du « Washington Post », les deux pays agissent rapidement pour transférer des conceptions et des composants clés qui pourraient permettre le démarrage de la production en Russie d’ici quelques mois. Depuis août, la Russie a utilisé plus de 400 drones de fabrication iranienne contre l’Ukraine, selon des rapports de renseignement.

A lire :

De nombreux drones ont été mobilisés pour cibler des infrastructures civiles, telles que des infrastructures énergétiques. L’adoption de drones, a expliqué le journal américain, signale un changement de stratégie de la part des forces armées russes : après avoir été contraint de se retirer d’une partie des territoires laborieusement conquis dans les premiers mois de la guerre, Moscou vise désormais les villes ukrainiennes avec une combinaison de missiles de croisière et de drones suicides pour perturber les réseaux d’électricité et d’eau qui alimentent des millions de personnes.

A lire aussi :

Les sources consultées ont précisé que, si l’avantage militaire de l’accord secret est évident pour Moscou, il y a aussi un avantage économique et politique pour Téhéran, qui pense pouvoir éviter les sanctions de l’Occident en transférant la production physique de drones à la Russie.

Iran: l’ancien président Khatami soutient les étudiants manifestants

(Rome, 07 décembre 2022). La troisième journée de grève générale en Iran s'est concentrée autour des universités. À l'occasion de la Journée des étudiants,...

La Hongrie entame une coopération avec l’Iran, qui fournit des armes à la Russie

(Paris, Rome, 07 décembre 2022). Le ministre hongrois des Affaires étrangères a annoncé que si l'Iran pouvait être réintégré dans le système de partenariat...

L’Ungheria inizia a collaborare con l’Iran, che fornisce armi alla Russia

(Roma, 07 dicembre 2022). Il ministro degli esteri ungherese ha annunciato che se l'Iran potesse essere reintegrato nel sistema di partenariato internazionale, sarebbe possibile...

Afrique de l’Ouest: la force militaire régionale de la CEDEAO est née

(Paris, Rome, 07 décembre 2022). La force militaire régionale de la CEDEAO est née. Objectifs : lutter contre la montée du djihadisme en Afrique...

Africa Occidentale: nasce la Forza militare regionale della ECOWAS

(Roma, Parigi, 07 dicembre 2022). Nasce la Forza militare regionale della ECOWAS. Obiettivi: combattere il jihadismo in crescita nell’Africa Occidentale e i colpi di...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here