L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Vladimir Poutine vaincu, Israël détruit les drones iraniens utilisés par la Russie en Ukraine

(Rome, Paris, 24 octobre 2022). L’installation détruite est située près de l’aéroport de Damas, à l’ouest du Rif Dimashq

Israël défit et attaque l’Iran. Tsahal a détruit un dépôt de drones iraniens en Syrie, près de Damas, lors d’un raid de missiles. Une défaite pour Poutine, étant donné qu’il s’agit des mêmes avions télé-pilotés que Téhéran fournit au Kremlin. C’est ce qu’a annoncé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) dans un rapport récemment publié, comme le rapporte le quotidien italien «Il Messaggero». L’entrepôt abritant des produits «prêts à l’emploi» et d’équipements de production a également été détruit.

Israël détruit des drones iraniens, où l’attaque a eu lieu

L’installation détruite était située près de l’aéroport de Damas, à l’ouest du Rif Dimashq. Cet aéroport militaire a récemment été entièrement contrôlé par les Iraniens et les miliciens qu’ils soutiennent, et en janvier 2022, des cargaisons d’armes, de munitions et de composants pour la construction de drones y ont été livrées.

Le stockage de munitions

Dans l’aéroport militaire, les Iraniens avaient déjà commencé à stocker des armes, des munitions et des pièces pour la fabrication de drones en janvier. Il convient de noter que l’Iran et ses milices ont contrôlé quasi-totalement l’endroit au cours de la période récente. Et que des membres du Hezbollah menaient des opérations pour stocker des armes stratégiques apportées par Téhéran dans la zone proche de la frontière syro-libanaise.

Les accusations américaines

Auparavant, le secrétaire d’État américain Anthony Blinken avait déclaré que davantage de drones militaires iraniens pourraient être acheminés vers les forces russes. Dans le même temps, Blinken a noté que les États-Unis s’efforçaient de contrecarrer les efforts iraniens et de renforcer la capacité de l’Ukraine à repousser les attaques.

Le danger de l’utilisation des drones kamikazes

La Fédération de Russie a récemment utilisé massivement des drones kamikazes pour mener des attaques visant l’Ukraine, que les experts identifient comme le Chahed-136 iranien, et les forces russes les utilisent sous le nom de Geran.

A lire :

Téhéran a, à plusieurs reprises, nié le transfert de drones vers la Russie. Mais pour l’Occident, il est certain que Téhéran ne fait que mentir.

Time Magazine incorona le donne iraniane «eroi dell’anno» 2022

Per la testata, "sono in piazza, guidano un movimento istruito, liberale, laico, cresciuto su grandi aspettative e affamato di normalità" Sono le donne iraniane gli...

Les femmes iraniennes désignées par Time Magazine «Héroïnes 2022»

Les femmes iraniennes mises au rang de héros. Dans son numéro du mercredi 7 décembre, le Time Magazine a rendu hommage aux femmes iraniennes,...

Iran: l’ancien président Khatami soutient les étudiants manifestants

(Rome, 07 décembre 2022). La troisième journée de grève générale en Iran s'est concentrée autour des universités. À l'occasion de la Journée des étudiants,...

Iran: l’ex presidente Khatami, «ascoltate le richieste dei manifestanti prima che sia troppo tardi»

(Roma, 07 dicembre 2022). L'ex presidente iraniano, Mohammad Khatami, in un intervento pubblico in occasione della giornata dello studente in Iran. Repressione in Iran, una...

La Hongrie entame une coopération avec l’Iran, qui fournit des armes à la Russie

(Paris, Rome, 07 décembre 2022). Le ministre hongrois des Affaires étrangères a annoncé que si l'Iran pouvait être réintégré dans le système de partenariat...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here