L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Défense: la Libye exprime son intérêt pour les hélicoptères italiens

La Libye aurait manifesté son intérêt non seulement pour l’achat d’hélicoptères italiens, mais aussi pour la construction d’une usine d’assemblage d’aéronefs sur son territoire. C’est ce qu’a appris l’Agence italienne Nova de sources libyennes après la rencontre d’aujourd’hui à Tripoli avec le Premier ministre italien, Mario Draghi. Pour le Premier ministre italien, il s’agissait de la première mission officielle à l’étranger depuis son entrée en fonction en février. Accompagné du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di Maio, le premier ministre a rencontré l’homologue du gouvernement d’unité nationale de la Libye, Abdelhamid Dabaiba, et le chef du Conseil présidentiel libyen, Mohammed Menfi. Le projet industriel comprendrait l’assemblage d’hélicoptères italiens pour des opérations liées à la surveillance terrestre et au transport civil d’urgence dans les zones intérieures. Les Libyens tentent depuis un certain temps de s’équiper d’hélicoptères pour les opérations de recherche, de sauvetage (SAR) et de surveillance. De plus, entre 2006 et 2010, Leonardo (anciennement Finmeccanica) avait livré à la Libye de Mouammar Kadhafi une vingtaine d’hélicoptères 109, 119 et 139. Il convient de rappeler que l’ancien ministre de l’Intérieur du gouvernement de l’accord national libyen (Gna), Fathi Bashagha, avait examiné en octobre 2020, lors d’une visite à Paris, la possibilité d’acheter des avions à la société française Airbus pour « les utiliser dans les opérations SAR, lutter contre l’immigration clandestine, surveiller les côtes et les frontières, augmenter les capacités et les compétences de vol de la police libyenne », comme indiqué dans un communiqué officiel sur la page Facebook du ministère libyen. La Libye aurait demandé à l’Italie d’intensifier l’aide apportée au général Khalifa Haftar pour déminer les zones minées par les forces alliées et songe à organiser des appels d’offres dédiés aux entreprises italiennes spécialisées. Il convient de rappeler que depuis juin 2020, l’Italie, dans le cadre de la Mission bilatérale d’assistance et de soutien en Libye, coopère avec les Libyens pour déminer une zone d’environ 100 kilomètres carrés parsemée de « pièges » (mines, ndlr). – de petits pièges à explosifs (maximum 10 centimètres de diamètre) cachés dans des poupées d’enfants, dans des armoires, dans des portes de maison – mais aussi de nombreuses mines antipersonnel. Il convient également de rappeler que le Premier ministre Dabaiba occupe temporairement le poste de ministre de la Défense. Le président Menfi, quant à lui, est chargé de nommer les chefs des forces armées. (Agence Nova)

Ciad: il presidente del Ciad Idriss Deby è stato ucciso dai ribelli

Il presidente del Ciad, Idriss Deby Itno, è stato ucciso dai ribelli che nelle scorse settimane hanno lanciato un’offensiva nel nord del Paese con...

Tchad: tout juste réélu, le président Idriss Déby meurt au cours de combats contre des rebelles

Le président du Tchad Idriss Déby est mort, a annoncé la télévision d'État mardi 20 avril. Selon le média, l'homme fort du pays, qui...

Le Qatar appelle le Liban à éviter «l’effondrement total»

(Rome, 20 avril 2021). Face à une situation toujours caractérisée par une grave crise politique, économique et sociale, le Liban a sollicité le soutien...

Il Qatar invita il Libano a salvarsi dal «collasso totale»

(Roma, 20 aprile 2021). Di fronte a un quadro tuttora caratterizzato da una grave crisi politica, economica e sociale, il Libano ha chiesto sostegno...

Francia-Covid: «virus in calo ma situazione resta fragile»

Il ministro francese della Salute, Olivier Véran, ritiene che da cinque giorni "iniziamo una decrescita dell'epidemia" ma "questa diminuzione resta fragile", perché "siamo sempre...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here