L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Volodymyr Zelensky appelle l’ONU à retirer à la Russie son droit de veto

(Paris, Rome, 20.09.2023). Le président ukrainien quitte l’hémicycle avant le discours de Lavrov. Le ministre russe des Affaires étrangères : les risques d’un conflit mondial augmentent. Nouvelle aide militaire américaine à Kiev

Alors que la guerre en Ukraine s’enlise, le président Zelensky a poursuivi mercredi son offensive diplomatique à New York où sont réunis les grands dirigeants du monde, en l’absence notable de Xi Jinping, de Vladimir Poutine, d’Emmanuel Macron et de Rishi Sunak. M. Zelensky a directement interpellé la Russie, dénonçant l’«agression criminelle» de Moscou et «le blocage» de l’instance onusienne en raison du droit de veto russe.

«La plupart des pays du monde reconnaissent la vérité sur cette guerre», a déclaré M. Zelensky qui faisait face à l’ambassadeur russe à l’ONU, Vassili Nebenzia.

Le «pouvoir de veto» au Conseil de sécurité, «détenu par quelques pays et mal utilisé par la Russie, a bloqué l’ONU, a ainsi déclaré le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, s’exprimant devant l’Assemblée générale des Nations Unies et rappelant que son pays «défend courageusement son indépendance et a besoin d’aide. Il doit compter sur son armée, doit la considérer comme sa ligne de défense, et non la charte de l’ONU».

Pour sa part, l’ambassadeur russe s’est plaint au début de la réunion que le président ukrainien soit autorisé à parler avant les autres membres du Conseil, dénonçant une instance «transformée en one-man show».

Le Président ukrainien a rappelé au Conseil de sécurité de l’ONU que la formule de paix ukrainienne prévoit l’intégrité territoriale du pays et parle donc de «nettoyer le territoire de l’occupant».

A lire : Volodymyr Zelensky: voici le plan de paix en 10 points, il sera présenté le 24 février (anniversaire de l’invasion)

«Cela doit se faire conformément au droit international», a expliqué Zelensky, «et donc avec le retrait complet des troupes russes, des formations militaires, y compris la flotte de la mer Noire, et le retrait de toutes les forces mercenaires et paramilitaires de l’ensemble du territoire, à l’intérieur des frontières internationalement reconnues », ce qui inclut aussi la Crimée.

Lire aussi : Zelensky en Pologne avec Biden (et Meloni). Son plan de paix sur la table des grands

Zelensky a quitté la salle du Conseil de sécurité de l’ONU immédiatement après son discours et n’était pas présent lors des déclarations du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

MARSEC: nouvelles attaques des Houthis contre des navires commerciaux internationaux

(Rome, Paris, 06.12.2023). Nouvelles attaques des Houthis contre des navires commerciaux internationaux. Des missiles et des drones lancés depuis le Yémen contre l'«Unity Explorer», le...

MARSEC: nuovi attacchi degli Houthi contro navi commerciali internazionali

(Roma, 06.12.2023). Nuovi attacchi degli Houthi contro navi commerciali internazionali. Lanciati dallo Yemen missili e droni contro la Unity Explorer, la M/V Number 9...

Liban: intenses bombardements israéliens dans le sud

L'armée de l'air israélienne et l'artillerie ont repris ce matin d'intenses bombardements sur le sud du Liban, ciblant en particulier les localités proches de...

Libano: intensi bombardamenti di Israele nel sud

L'aviazione e l'artiglieria israeliana hanno ripreso stamani a bombardare con intensità il sud del Libano, in particolare le località a ridosso della linea di...

Tsahal découvre l’un des plus grands dépôts d’armes du Hamas dans le nord de Gaza près d’une clinique et d’une école

Le porte-parole militaire l'a fait savoir, selon lequel dans le dépôt se trouvaient «des centaines de lance-grenades, des dizaines de missiles antichar et d’explosifs,...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème