L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Niger: le régime cherche à consolider le pouvoir et la Russie joue ses cartes

(Paris, Rome, 27.08.2023). Les putschistes rassemblent 20.000 partisans dans un stade et ordonnent à l’ambassadeur de France de quitter le pays. The Guardian : «Moscou utilise les réseaux sociaux pour exercer son influence»

Plus de 20.000 personnes se sont rassemblées hier au stade Seyni Kountché de Niamey, la capitale nigérienne, pour soutenir le régime militaire qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État le 26 juillet. Dans les heures précédentes, les militaires avaient décidé d’expulser l’ambassadeur de France Sylvain Itté. « L’approbation de l’ambassadeur vient uniquement des autorités légitimes élues du Niger », celles du président Mohammed Bazoum, a répondu Paris, rejetant l’ultimatum, comme le rapporte la «Rai News».

Dans les tribunes, aux côtés des nombreux drapeaux nigériens, se trouvent ceux de l’Algérie, de la Russie et même de la compagnie mercenaire Wagner. « Le combat ne s’arrêtera que le jour où il n’y aura plus de soldats français au Niger », a déclaré à la foule le colonel Ibro Amadou, membre du Conseil national pour la protection de la patrie (CNSP), autrement dit, la junte militaire au pouvoir.

Aujourd’hui, le journal britannique «The Guardian» a rapporté les résultats d’une recherche menée par «Logically», une société d’analyse de la désinformation en ligne, qui a révélé que sur 45 chaînes Telegram affiliées à la Fédération de Russie ou à Wagner, 11 contenus liés au Niger, avaient été publiés au cours du mois précédant le coup d’État, et 742 autres, le mois suivant, un chiffre qui suggère un fort intérêt de Moscou à tirer profit de ce qui se déroule dans le pays. En outre, selon le Guardian, jusqu’à la mort récente de son patron Evgueny Prigozhin, Wagner a mené une offensive de désinformation en Afrique qui a joué un rôle clé dans l’expansion de l’influence russe dans des zones stratégiques telles que le Sahel.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré la semaine dernière à la BBC qu’il ne pensait pas que la Russie ou Wagner ait été l’instigateur du coup d’État, mais qu’il «avaient essayé d’en tirer profit».

A lire : Antony Blinken: «la Russie n’est pas à l’origine du coup d’État au Niger mais cherche à en tirer profit» (08 août 2023)

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a décidé après le coup d’État d’imposer de lourdes sanctions économiques et financières au Niger, et a menacé d’intervenir militairement pour réintégrer Mohammed Bazoum dans ses fonctions.

A lire : Niger: la CEDEAO rejette le plan de transition de la junte, «plus tôt ils rendent le pouvoir, mieux c’est»

Le CNSP accuse la CEDEAO d’être «à la solde» de la France, qui dispose de 1.500 soldats au Niger. Avant le coup d’Etat, ces derniers participaient à la lutte contre les groupes djihadistes qui ensanglantent depuis des années ce pays et une grande partie du Sahel, la bande de territoire qui traverse l’Afrique d’ouest en est, au sud du désert du Sahara.

A lire : Un nouveau chapitre est en train de s’écrire au Sahel

La décision d’expulser l’ambassadeur de France est le point culminant d’un mois de manifestations, de décisions et de déclarations hostiles à la politique française suite au coup d’État contre Bazoum, qui est toujours détenu avec une partie de sa famille. Hier encore, la junte a ordonné à ses forces armées de rester en état d’alerte, invoquant une menace croissante d’attaques.

Toutefois, les efforts diplomatiques se poursuivent. Des émissaires algériens se sont rendus dans la région et la secrétaire d’État-adjointe américaine chargée des Affaires africaines, Molly Phee, a rencontré à Abuja, la capitale du Nigeria, des responsables de la CEDEAO, qui ont réitéré leur intention d’«explorer pleinement» toutes les options en vue d’une solution pacifique.

Ce qui est derrière la visite historique du ministre israélien en Arabie Saoudite

(Paris, Rome, 26.09.2023). Haïm Katz s'est rendu à Riyad pour une conférence des Nations Unies sur le tourisme. Le dialogue entre les deux pays...

Cosa c’è dietro la visita storica del ministro israeliano in Arabia Saudita

(Roma, 26.09.2023). Haim Katz si è recato a Riad per una convegno dell'Onu sul turismo. Prosegue il dialogo tra i due Paesi, ma i...

Migranti: Meloni cerca l’asse con Macron. La Lega attacca la Germania

(Roma, 26.09.2023). Cercare una "soluzione europea" alla questione migratoria. Un obiettivo "condiviso" che va ora tradotto in pratica. Perché l'emergenza coinvolge tutti i paesi dell'Unione,...

Ukraine-Russie: l’amiral Sokolov présumé mort apparaît dans une vidéo

L'agence de presse officielle russe «Ria Novosti» a publié des images montrant le commandant de la flotte de la mer Noire qui, selon les...

Ucraina-Russia: in un video compare l’ammiraglio Sokolov dato per morto

L'agenzia statale russa Ria Novosti ha diffuso immagini in cui compare il comandante della flotta del Mar Nero che gli ucraini avevano detto di...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here