L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Iran: la maison de l’ayatollah Khomeini incendiée par les manifestants

(Rome, Paris, 18 novembre 2022). Une maison en flamme, celle de l’Ayatollah Khomeini, le fondateur de de la République islamique. C’est aujourd’hui un musée à Khomeini, près de Téhéran, pris pour cible par les manifestants. Un acte hautement symbolique, dans un Iran traversé par la colère d’une population réprimée.

Les manifestations de cette semaine coïncident avec les commémorations du « Novembre sanglant » : il y a trois ans plus de 300 personnes, selon Amnesty, avaient été tués lors de manifestations provoquée par la hausse des prix du carburant.

Les autorités semblent avoir du mal à contenir la vague de protestations déclenchée le 16 septembre par la mort de Mahsa Amini. Les assassinats de policiers se multiplient : comme à Ispahan, la troisième ville d’Iran, où deux inconnus à moto ont tué un officier de police et deux paramilitaires, selon les médias iraniens.  Mais la répression se renforce.

A lire : Iran: un officier du renseignement tués lors de manifestations dans l’ouest du pays

Depuis dimanche, la justice iranienne a condamné à mort cinq personnes liées aux « émeutes ». Amnesty International a dénoncé « l’usage effrayant de la peine de mort afin de réprimer le soulèvement populaire avec une brutalité accrue ». Les autorités qualifient les manifestations d’«émeutes» et accusent les « ennemis » de l’Iran de chercher à déstabiliser leur pays. Et le général Hossein Salami, chef des Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de l’Iran, a accusé « les Etats-Unis, l’Angleterre, l’Allemagne, la France, Israël, l’Arabie saoudite et leurs alliés » d’une « énorme conspiration contre la nation iranienne et certaines personnes à l’intérieur du pays sont devenues des marionnettes de l’ennemi ». Au moins 342 personnes ont été tuées depuis le 16 septembre.

Par Laurence Alexandrowicz. (Euronews)

Iran: nipote Khamenei a comunità internazionale: tagliare con Teheran

La nipote della guida suprema dell'Iran Ali Khamenei, Farideh Moradkhani, nota attivista per i diritti umani, ha invitato i governi stranieri a tagliare tutti...

Iran: la nièce de Khamenei appelle la communauté internationale à couper les liens avec Téhéran

La nièce du guide suprême iranien Ali Khamenei, Farideh Moradkhani, célèbre militante des droits de l'homme, a appelé les gouvernements étrangers à couper tout...

Syrie: médias, avec le soutien de l’Iran, Damas déploie de nouveaux systèmes de défense aérienne

(Rome, Paris, 27 novembre 2022). La Syrie et l'Iran ont déployé de nouveaux systèmes de défense aérienne, notamment des systèmes de brouillage des fréquences...

Siria: media, Damasco con il sostegno dell’Iran dispiega nuovi sistemi di difesa aerea

(Roma, 27 novembre 2022). La Siria e l'Iran hanno dispiegato nuovi sistemi di difesa aerea, inclusi sistemi di disturbo delle frequenze radio e di...

Città del Vaticano: Francesco e l’Avvento: svegliamoci, Dio è presente nelle cose di ogni giorno

Prima della preghiera dell’Angelus, nella prima domenica del tempo di preparazione al Natale del Signore, il Papa ha commentato la bella promessa nel Vangelo...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here