L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Missiles en Pologne: Biden et la nuit la plus longue du G20, réveillé à 4h30 du matin, il a évité l’escalade et rassuré Zelensky

(Paris, 17 novembre 2022). Les heures les plus agitées pour le président américain entre appels téléphoniques et réunions virtuelles dans la salle de bal de l’hôtel où il séjournait en Indonésie

Au cours de la nuit la plus longue et la plus dangereuse depuis le début de la guerre, le Président Biden a été réveillé par ses conseillers vers 4h30 avec la pire nouvelle qu’il ait pu recevoir : les forces de Vladimir Poutine ont peut-être attaqué un pays de l’OTAN. C’est ainsi qu’ont commencé les heures les plus mouvementées pour le président américain entre appels téléphoniques et réunions virtuelles dans la salle de bal de l’hôtel où il séjournait en Indonésie, rapporte le quotidien italien «Il Mattino». Il a d’abord appelé son homologue polonais Andrzej Duda, à qui, depuis le début de l’invasion russe, le commandant en chef assure, même en personne, la protection des États-Unis. Puis la concertation avec les partenaires du G7, de l’OTAN et du G20, tandis qu’à Washington le Pentagone et le Département d’Etat commencent à diffuser la ligne de l’administration sur l’incident : coopération maximale avec Varsovie pour les investigations visant à établir l’origine des missiles, mais il est encore trop tôt pour décider des prochaines étapes.

La longue nuit de Biden et les assurances données à Zelensky

Une prudence que Biden résume ainsi : « les premières informations nous indiquent qu’il est peu probable que les missiles aient été lancés depuis la Russie ». Une réponse mesurée qui reçoit l’appréciation du porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qui l’a qualifiée de « professionnelle ». Le président américain réaffirme ensuite que l’intensification des attaques de Moscou contre l’Ukraine, précisément aux heures où se réunissait le G20, est une provocation brutale et inhumaine, et souligne que l’engagement envers les partenaires de l’Alliance atlantique est « inébranlable » et que les États-Unis n’hésiteront pas à défendre chaque centimètre carré du territoire de l’OTAN. Mais le moment est délicat et le risque d’une extension du conflit n’a jamais été aussi élevé. Les heures passent et la position de l’administration américaine est encore plus claire. « A l’heure actuelle, les Etats-Unis n’ont recueilli aucune preuve qui contredise l’évaluation préliminaire du président Duda selon laquelle les missiles qui ont explosé en Pologne étaient ukrainiens », explique la porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain, Adrienne Watson, soulignant toutefois qu’au-delà des conclusions de l’enquête, « il est clair que la Russie est responsable en dernier ressort de cet incident tragique et que l’Ukraine avait et a parfaitement le droit de se défendre ». Cela dit, le gouvernement américain continue de faire pression pour une percée dans les négociations.

Ces derniers jours, les contacts de l’administration Biden avec les responsables du Kremlin et de Kiev se sont intensifiés ; William Burns faisant office de médiateur spécial. Immédiatement après avoir rencontré son homologue russe, Sergueï Narychkine, à Ankara, le directeur de la CIA s’est envolé pour Kiev pour rassurer Volodymyr Zelensky que les États-Unis n’ont pas l’intention de négocier la paix avec Moscou indépendamment de l’Ukraine. Mais à mesure que l’hiver s’installe, selon la ligne de conduite de l’administration Biden, les combats auront tendance à diminuer et cela pourrait être la fenêtre qui vise à trouver une solution politique.

Iran: nipote Khamenei a comunità internazionale: tagliare con Teheran

La nipote della guida suprema dell'Iran Ali Khamenei, Farideh Moradkhani, nota attivista per i diritti umani, ha invitato i governi stranieri a tagliare tutti...

Iran: la nièce de Khamenei appelle la communauté internationale à couper les liens avec Téhéran

La nièce du guide suprême iranien Ali Khamenei, Farideh Moradkhani, célèbre militante des droits de l'homme, a appelé les gouvernements étrangers à couper tout...

Syrie: médias, avec le soutien de l’Iran, Damas déploie de nouveaux systèmes de défense aérienne

(Rome, Paris, 27 novembre 2022). La Syrie et l'Iran ont déployé de nouveaux systèmes de défense aérienne, notamment des systèmes de brouillage des fréquences...

Siria: media, Damasco con il sostegno dell’Iran dispiega nuovi sistemi di difesa aerea

(Roma, 27 novembre 2022). La Siria e l'Iran hanno dispiegato nuovi sistemi di difesa aerea, inclusi sistemi di disturbo delle frequenze radio e di...

Città del Vaticano: Francesco e l’Avvento: svegliamoci, Dio è presente nelle cose di ogni giorno

Prima della preghiera dell’Angelus, nella prima domenica del tempo di preparazione al Natale del Signore, il Papa ha commentato la bella promessa nel Vangelo...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here