L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Burkina Faso: qui est le nouveau chef putschiste Ibrahim Traoré

(Rome, Paris, 03 octobre 2022). Le capitaine de 34 ans est le nouveau dirigeant du Burkina Faso après le coup d’État réussi vendredi dernier qui a conduit à la destitution de l’ancien chef putschiste Paul-Henri Damiba

Le capitaine Ibrahim Traoré, 34 ans, est le nouveau dirigeant du Burkina Faso après le coup d’État réussi vendredi dernier qui a conduit à la destitution de l’ancien putschiste Paul-Henri Damiba. Traoré a commencé sa carrière militaire en 2009 et a servi dans divers contingents sur les théâtres instables de l’est et du nord du Burkina Faso, rejoignant le groupe d’officiers qui ont soutenu le coup d’État du 24 janvier contre le président démocratiquement élu Marc Roch Kaboré. Cependant, huit mois plus tard, des divisions apparaissent au sein de la junte ayant conduit à la mise en place du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration, dont Traoré a pris la tête. La cible du mécontentement et des critiques à l’égard de la junte militaire dirigée par Damiba était notamment les «stratégies ratées» dans la lutte contre les milices de l’État islamique et les militants d’Al-Qaïda, qui ces derniers mois ont encore intensifié les attaques, mettant l’appareil sécuritaire burkinabé à genoux, déjà très fragile.

Dans la ligne de mire des détracteurs de Damiba, il y avait notamment l’échec des stratégies appliquées par l’administration militaire intérimaire, notamment la mise en place d’une force d’autodéfense pro-armée, la nomination de gouverneurs militaires dans les foyers de violence et l’inefficacité substantielle des opérations menées dans le nord et l’est du pays, qui n’ont pas réussi à endiguer les attaques meurtrières des militants contre les civils et les forces de sécurité. En outre, l’armée burkinabé est depuis longtemps aux prises avec un sentiment généralisé de méfiance et de désaffection, le moral des troupes ayant été affaibli par les attaques persistantes des groupes djihadistes et les mauvaises conditions de travail, en particulier dans les zones instables, frontalières avec le Mali. En outre, une dynamique interne au sein de l’armée a conduit au deuxième coup d’État en huit mois dans le pays meurtri du Sahel. Depuis quelque temps, les détracteurs du dirigeant déchu Damiba protestent, réclamant sa démission, exigeant également la libération du colonel Emmanuel Zoungrana, déjà arrêté deux semaines avant le coup d’État de janvier, soupçonné de préparer une action similaire. Plusieurs observateurs pensent donc que les partisans de Zoungrana, incarcéré depuis le 10 janvier pour atteinte à la sûreté de l’État et blanchiment d’argent, pourraient être à l’origine du mouvement. Un arrêt de la Cour de cassation sur sa demande de mise en liberté provisoire, est attendu le 27 octobre.

(Nova News)

Iran: l’ancien président Khatami soutient les étudiants manifestants

(Rome, 07 décembre 2022). La troisième journée de grève générale en Iran s'est concentrée autour des universités. À l'occasion de la Journée des étudiants,...

Iran: l’ex presidente Khatami, «ascoltate le richieste dei manifestanti prima che sia troppo tardi»

(Roma, 07 dicembre 2022). L'ex presidente iraniano, Mohammad Khatami, in un intervento pubblico in occasione della giornata dello studente in Iran. Repressione in Iran, una...

La Hongrie entame une coopération avec l’Iran, qui fournit des armes à la Russie

(Paris, Rome, 07 décembre 2022). Le ministre hongrois des Affaires étrangères a annoncé que si l'Iran pouvait être réintégré dans le système de partenariat...

L’Ungheria inizia a collaborare con l’Iran, che fornisce armi alla Russia

(Roma, 07 dicembre 2022). Il ministro degli esteri ungherese ha annunciato che se l'Iran potesse essere reintegrato nel sistema di partenariato internazionale, sarebbe possibile...

Afrique de l’Ouest: la force militaire régionale de la CEDEAO est née

(Paris, Rome, 07 décembre 2022). La force militaire régionale de la CEDEAO est née. Objectifs : lutter contre la montée du djihadisme en Afrique...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

1 Commentaire

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here