L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Russie: «près d’un millier d’arrestations». Des manifestations anti-mobilisation éclatent

(Rome, Paris, 21 septembre 2022). Selon l’ONG russe Ovd-info, plus de 900 personnes ont été arrêtées sur le territoire russe à ce jour pour avoir protesté contre la mobilisation partielle pour la guerre en Ukraine annoncée par Poutine

Ce fut une journée pour le moins mouvementée en Russie, où des centaines de personnes sont descendues dans la rue pour protester contre la mobilisation partielle pour la guerre en Ukraine annoncée par le président Vladimir Poutine. Selon Ovd-Info, une ONG qui enregistre les activités de l’opposition russe et assiste légalement les personnes arrêtées, le nombre total a déjà atteint près d’un millier de personnes.

Que se passe-t-il en Russie

Selon Federico Giuliani du journal italien «Il Giornale», le site Ovd-Info présente aux utilisateurs un flux textuel, mis à jour en temps réel, de toutes les violences enregistrées en Russie. La même ONG affirme que la police russe est intervenue dans au moins 22 villes, dans lesquelles des manifestations spontanées se sont déroulées contre la décision prise par le chef de l’Etat concernant la guerre en Ukraine. La situation est particulièrement délicate, notamment parce qu’il est difficile de s’extirper entre la propagande contre Poutine et la violence réelle menée par les autorités contre les manifestants.

Dans l’émission en direct, de nombreuses histoires sont présentées, et il est impossible de les vérifier. Pour donner un exemple, toujours selon l’histoire d’Ovd-Info, à Moscou, à la station de métro Kitay-Gorod, Sergei Prostakov, journaliste de Cautela Media, a été arrêté. L’homme aurait été détenu à l’aide d’un système de reconnaissance faciale. Il semble qu’il n’avait pas participé aux manifestations ou qu’il rédigeait un rapport à ce sujet. À Ekaterinbourg, les forces de sécurité auraient arrêté une jeune fille qui aurait crié « deux mots » (vraisemblablement « non à la guerre »). Après elle, un groupe d’hommes aurait été arrêté pour avoir insulté des policiers.

Protestations et arrestations

Les tensions n’ont pas épargné Moscou et Saint-Pétersbourg, les deux métropoles abritant le noyau principal de la classe moyenne russe. A Saint-Pétersbourg, près de la cathédrale Saint-Isaac, des arrestations auraient commencé par ceux qui ont participé à une manifestation contre une mobilisation locale. Dans la capitale, un résident local, Lyubov Lukashenko, aurait été arrêté dans le métro et emmené au département de police du district de Troparevo-Nikulino. Sa détention est probablement liée au système de reconnaissance faciale et aux protestations susmentionnées. De telles histoires semblent n’être que la partie émergée de l’iceberg.

Novaya Gazeta Europa a plutôt écrit qu’en raison du fuseau horaire, les premières manifestations et détentions auraient eu lieu dans des villes situées dans l’Extrême-Orient russe et en Sibérie. Citant les chaînes locales Telegram, le site explique qu’une soixantaine de personnes se sont rassemblées à Irkoutsk, où une dizaine d’entre elles ont été interpellées par des agents qui sont immédiatement intervenus pour disperser les manifestants. Entre 10 et 15 détentions sont signalées à Tomsk. De petits rassemblements sont également signalés à Oulan-Oude et Yakoutsk, deux villes d’Extrême-Orient.

Entre-temps, la mobilisation militaire partielle prévue par Poutine a déclenché la ruée vers l’achat de billets d’avion en ligne pour quitter la Fédération de Russie.

Sur le même thème : Russie: après l’annonce de la mobilisation, les billets d’avion s’évaporent

Selon Google Trends, les recherches en ligne en Russie pour les mots « billets » et « avions » ont plus que doublé depuis l’annonce du chef du Kremlin. La requête « quitter la Russie » a été formulée 100 fois plus que la normale. Les billets pour des vols directs vers des destinations proches telles que l’Arménie, la Géorgie, l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan sont complets pour aujourd’hui, selon le site Web Aviasales.

Israël: un accord en vue avec le Liban sur le tracé des frontières maritimes

Les détails doivent encore être peaufinés, mais le projet de médiation américaine sur le tracé des frontières maritimes entre Israël et le Liban et...

Iran: media, spari contro gli studenti nell’università Sharif a Teheran

Secondo i dati diffusi dall’organizzazione non governativa Iran Human Rights (Ihr), finora nelle proteste sono morte 133 persone Le forze di sicurezza iraniane avrebbero circondato...

Iran: médias, tirs sur des étudiants de l’université Sharif de Téhéran

Selon les données publiées par l'organisation non gouvernementale Iran Human Rights (Ihr), 133 personnes sont mortes dans les manifestations jusqu'à présent Les forces de sécurité...

Ukraine. David Petraeus: si Poutine utilise la puissance nucléaire, nous détruirons ses troupes

(Paris, 02 octobre 2022). Si Poutine devait utiliser ses armes nucléaires en Ukraine, « nous réagirions en menant un effort de l'OTAN, un effort...

Ucraina. David Petraeus: se Putin usasse il nucleare, distruggeremo le sue truppe

(Roma, 02 ottobre 2022). Se Putin utilizzasse armi nucleari in Ucraina, "risponderemmo guidando uno sforzo della Nato - un sforzo collettivo - che eliminerebbe...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here