L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Lviv: António Guterres exhorte Kiev et Moscou à faire preuve d’un «esprit de compromis»

(Rome, 18 août 2022). « Tout préjudice potentiel à Zaporizhzhia est un suicide », a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors de la conférence de presse avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky et son collègue turc Recep Tayyp Erdogan à Lviv, en Ukraine

Le sommet entre le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, à Lviv, après 40 minutes de réunion trilatérale, les trois dirigeants ont tenu une conférence de presse, selon le site web de la chaine italienne «Rai News».

Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que « la Turquie continuera d’évaluer avec le président russe (Vladimir) Poutine et la partie russe les résultats des réunions » tenues aujourd’hui à Lviv, en Ukraine. Erdogan a rencontré Zelensky et Guterres lors d’une trilatérale au cours de laquelle il a principalement discuté de « la manière de mettre fin au conflit entre la Russie et l’Ukraine », a déclaré le dirigeant turc lors de la conférence de presse, rapportée par l’agence Anadolu.

« La Turquie soutient l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Ukraine », a dit Erdogan qui a ensuite ajouté : « nous apporterons le soutien nécessaire à la reconstruction de l’Ukraine ». Quant à la durée du conflit, le dirigeant turc a déclaré : « Je pense personnellement que la guerre peut se terminer à la table des négociations et fondamentalement Guterres et Zelensky ont le même point de vue ». Erdogan a ensuite souligné l’impact « positif » que l’accord d’exportation de blé ukrainien pourrait avoir sur la crise et a déclaré que, pour relancer le processus de négociation, « la communauté internationale doit faire preuve de plus de responsabilité ».

« Nous sommes prêts à jouer notre rôle de facilitateurs et de médiateurs dans un objectif de reprendre les négociations » pour arriver au cessez-le-feu entre l’Ukraine et la Russie qui avait commencé à Istanbul, a également déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Guterres invoque l’esprit de compromis

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a exhorté Moscou et Kiev à faire preuve d’un « esprit de compromis » et à assurer le succès continu de l’accord sur les céréales qui a permis la reprise des exportations céréalières de l’Ukraine. S’exprimant après des entretiens à Lviv avec Volodymyr Zelensky et le président turc Recep Tayyip Erdogan, Guterres a rappelé qu’en moins d’un mois, 21 navires ont quitté les ports ukrainiens dans le cadre de l’accord signé à Istanbul le 22 juillet et que 15 navires ont quitté la Turquie pour l’Ukraine afin de charger du grain et autres denrées alimentaires.

« Mais ce n’est que le début. J’exhorte instamment toutes les parties à assurer un succès continu », a-t-il dit. « Depuis le premier jour, les parties ont travaillé de manière professionnelle et de bonne foi pour maintenir le flux de nourriture. Je lance un appel pour que cela continue et pour qu’ils surmontent tous les obstacles dans un esprit de compromis et résolvent définitivement toutes les difficultés ».

« Toute atteinte à Zaporizhzhia est un suicide »

« Tout dommage potentiel à Zaporizhzhia est un suicide », a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors de la conférence de presse à Lviv, en Ukraine. « Le bon sens doit prévaloir afin d’éviter toute action qui pourrait mettre en danger l’intégrité physique ou la sécurité de la centrale nucléaire, a-t-il ajouté. Un accord est nécessaire de toute urgence pour rétablir Zaporizhzhia en tant qu’infrastructure purement civile et pour garantir la sécurité de la zone ».

António Guterres a poursuivi en soulignant qu’«étant en contact étroit avec l’AIEA, le Secrétariat des Nations unies a évalué que nous, en Ukraine, disposons de capacités logistiques et de sécurité nécessaires pour soutenir toute mission de l’Agence de l’énergie atomique à la centrale nucléaire de Zaporizhzhia depuis Kiev, à condition que la Russie et l’Ukraine soient d’accord». «Nous ne devons ménager aucun effort pour faire en sorte que les installations ou les abords de la centrale ne soient pas la cible d’opérations militaires », a ajouté le secrétaire général de l’ONU, réitérant que « les équipements et le personnel militaires doivent être retirés de la centrale » et « tout nouveau déploiement de forces ou d’équipements sur le site doit être évité, mais la zone doit être démilitarisée ».

« Accord sans précédent sur la nourriture »

« En moins d’un mois, 21 navires ont quitté les ports ukrainiens et 15 navires ont quitté Istanbul pour l’Ukraine afin de faire le plein de céréales et d’autres vivres. Au moment où nous parlons, plus de 560.000 tonnes de céréales et d’autres aliments provenant des agriculteurs ukrainiens sont en route pour atteindre les marchés du monde entier ». C’est ce qu’a déclaré le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres à Lviv. « La dynamique positive sur le front alimentaire traduit une victoire de la diplomatie, du multilatéralisme, c’est un accord sans précédent, mais ce n’est qu’un début ».

Zelensky : «l’engagement de la Turquie est important»

« La visite du président turc en Ukraine est un puissant message de soutien de la part d’un pays aussi fort », a écrit sur télégramme le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, rapportant que « lors de la réunion à Lviv, nous avons discuté avec Recep Tayyip Erdogan de la possibilité d’améliorer l’initiative sur les céréales, de la situation autour de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia et du chantage nucléaire des occupants, du vol à grande échelle de céréales par la Russie dans le territoire temporairement occupé de l’Ukraine ». « Les questions de coopération en matière de défense ont également été abordées », a encore écrit Zelensky, se disant « certain que la poursuite de l’expansion de la coopération entre l’Ukraine et la Turquie renforcera les deux parties ».

Russia-Ucraina. Stoltenberg: offensiva Kiev fa progressi impressionanti

(Roma, 05 ottobre 2022). L'esercito russo si sta ammassando verso Kherson. Gli ucraini annunciano di aver iniziato la liberazione della regione del Luhansk "Ho parlato...

Ucraina-Russia: l’esercito di Kiev assalta la regione di Kherson, carri armati russi distrutti lungo la strada

Le forze di liberazione concentrano gli attacchi nella parte nord dell'oblast: in questo video, gli effetti della battaglia in una strada di campagna, piena...

Ukraine-Russie: l’armée de Kiev prend d’assaut la région de Kherson, des chars russes détruits le long de la route

Les forces de libération concentrent leurs attaques dans la partie nord de l'oblast : dans cette vidéo, les effets de la bataille sur une...

Bomba atomica, generale Tricarico: «minaccia concreta, si rischiano cento Torri gemelle»

(Roma, Parigi, 05 ottobre 2022). Muoia Sansone con tutti i filistei, è questa la sindrome di Putin? «I segnali ci sono e c’è da...

Vladimir Putin ammette ritirata, Kiev ritorna nei suoi territori: ucraini sfondano a Sud. A Kherson la sfida decisiva

(Roma, Parigi, 05 ottobre 2022). I carri armati ucraini stanno sfondando anche a Sud, nella regione di Kherson, in uno dei quattro territori che...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here