L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Afghanistan: mort d’Al Zawahiri, le porte-parole des talibans condamne l’attaque américaine

Le porte-parole des talibans, Zabihoullah Moujahid, a qualifié la frappe de drone dans laquelle le chef d’Al-Qaïda Ayman al Zawahiri est mort de violation des « principes internationaux » et de l’accord de Doha de 2020 sur le retrait des troupes américaines d’Afghanistan. Dans un communiqué de presse publié sur son profil Twitter et cité par l’agence italienne «Nova News», Moujahid déclare que l’attaque de drone a eu lieu dans la région de Shirpour à Kaboul. Le président américain Joe Biden a annoncé hier soir que samedi dernier, le 30 juillet, les États-Unis avaient mené à bien une frappe aérienne en Afghanistan, tuant Ayman al Zawahiri, chef d’Al-Qaïda et bras droit d’Oussama ben Laden au moment de l’attaque contre le Twin. Tours du 11 septembre 2001.

« Al Zawahiri avait été directement impliqué dans l’organisation du 11 septembre et de dizaines d’autres attentats, dont les attentats à la bombe contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie : après la mort de Ben Laden, il a pris la tête d’Al-Qaïda, dont il a coordonné les différentes branches dans le monde entier », a-t-il déclaré, ajoutant que même au cours des dernières semaines, al Zawahiri avait appelé à plusieurs reprises à de nouvelles attaques contre les États-Unis et ses alliés. « Maintenant, justice est faite, et le monde n’aura plus à craindre ce dangereux terroriste : une fois de plus, nous avons montré que nous sommes capables et déterminés à défendre nos concitoyens contre ceux qui veulent nous nuire », a-t-il poursuivi, expliquant que les renseignements américains avaient localisé le chef d’Al-Qaïda cette année après son déménagement à Kaboul, en Afghanistan, pour retrouver les membres de sa famille. « Après des évaluations et des vérifications minutieuses, j’ai autorisé son élimination : l’opération a été un succès, sans faire de victimes parmi les membres de sa famille ou d’autres civils », a-t-il conclu.

Macron et Poutine, les retrouvailles au téléphone: ce qu’ils se sont dit ce vendredi

(Rome, 19 août 2022). Leur dernier entretien téléphonique remontait au 28 mai. Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ne s'étaient plus parlé depuis le 28 mai....

Ukraine: Emmanuel Macron appelle les Français à «accepter de payer le prix de la liberté»

(Rome, 19 août 2022). Le chef de l'Etat a dénoncé «l'attaque brutale lancée par Vladimir Poutine» en Ukraine, après s'être entretenu dans la journée...

Poutine craint une «catastrophe d’envergure» à la centrale de Zaporijia

(Rome, 19 août 2022). L'armée russe assure qu'elle n'a pas déployé "d'armes lourdes" dans l'enceinte de la centrale nucléaire de Zaporijia, ce dont l'accuse...

Ucraina: Pentagono annuncia nuova tranche aiuti per 775 milioni di dollari

Il Pentagono ha annunciato una nuova tranche di aiuti militari all'Ucraina per 775 milioni di dollari, comprese munizioni per i lanciarazzi Himars e Howitzers. Questo...

Ukraine: le Pentagone annonce une nouvelle aide de 775 millions de dollars

Le Pentagone a annoncé une nouvelle tranche de 775 millions de dollars d'aide militaire à l'Ukraine, comprenant des munitions pour les lance-roquettes Himars et...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here