L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Von der Leyen: «Changer les traités pour réformer l’UE»

(Rome, Paris, 09 mai 2022). La présidente de la Commission européenne appelle à des réformes sans tabous et exalte le rôle et la contribution des citoyens : « La démocratie ne s’arrête pas aux élections, aux conférences ou aux conventions ». Emmanuel Macron à Strasbourg : « Les décisions à 27 nous ralentissent »

« Les citoyens, avec leurs propositions, ont dit à l’UE où ils veulent que cette Europe aille et maintenant, il nous appartient d’emprunter la voie la plus directe : modifier les traités là où c’est nécessaire », a ainsi déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors de la session finale de la Conférence sur l’avenir de l’Europe à Strasbourg. « Le vote à l’unanimité dans certains domaines clés de la politique européenne, n’a tout simplement pas de sens si nous voulons être en mesure d’avancer plus rapidement », a ajouté la présidente, comme rapporté par le site de la chaine italienne «Tgcom24».

Macron : « Décider à 27 nous ralentit » – Parlant d’unanimité, le président français Emmanuel Macron s’est également exprimé sur la question. « Décider de tout à 27 nous ralentit. Les chefs d’État et de gouvernement ne se réunissent jamais en format zone euro, nous sommes les seuls copropriétaires qui ne se réunissent jamais pour prendre des décisions sur notre immeuble, comme c’est le cas avec Schengen, c’est faux. Il y a une avant-garde qui veut aller plus vite pour montrer la voie. Je connais les craintes, mais une Europe à plusieurs vitesses existe déjà. Nous ne devons exclure personne, mais les plus réticents ne peuvent pas tout bloquer », a-t-il expliqué à Strasbourg à l’occasion de la Journée de l’Europe.

Von der Leyen : « Des réformes sans tabous » – « Je serai toujours du côté de ceux qui veulent réformer l’UE pour qu’elle fonctionne mieux », a souligné von der Leyen, indiquant vouloir travailler dans ce sens « sans tabous » et sans ligne rouge idéologique. Maintenant, il nous appartient de prendre la voie la plus directe. En utilisant toutes les limites de ce que nous pouvons faire dans le cadre des traités et, oui, en modifiant les traités si nécessaire », a-t-elle réaffirmé.

La valeur des citoyens pour la démocratie – Madame von der Leyen a déclaré qu’elle s’est félicitée « du fait que, pour la première fois, le Parlement européen soit prêt à utiliser ses pouvoirs pour proposer une Convention ». Elle a qualifié ce modus operandi, de «forme de démocratie qui fonctionne». Et je pense que cela devrait faire partie de notre façon de faire de la politique. C’est pourquoi je proposerai qu’à l’avenir, nous donnions aux groupes de citoyens le temps et les ressources nécessaires pour formuler des recommandations avant de présenter des propositions législatives clés. Parce que la démocratie ne s’arrête pas aux élections, aux conférences ou aux conventions. Elle doit être travaillée, entretenue et améliorée chaque jour «, a-t-elle ajouté.

Paix et progrès – Avec la Conférence sur l’avenir de l’Europe, en effet, les citoyens européens « nous ont dit vouloir construire un avenir meilleur tout en respectant les promesses les plus durables du passé. Des promesses de paix et de prospérité, d’équité et de progrès. D’une Europe sociale et durable », a expliqué von der Leyen.

Une pensée pour Sassoli – Ursula von der Leyen a ensuite tourné ses pensées à David Sassoli. « La démocratie n’est pas passée de mode, mais elle doit se mettre à jour pour continuer à améliorer la vie des gens. Ce sont les paroles de David Sassoli, un grand Européen qui était ici il y a un an pour lancer cette conférence. Il nous manque à tous, beaucoup, et aujourd’hui, j’ai une place spéciale pour lui dans mon cœur. Et je suis fière que des citoyens des quatre coins de l’Europe aient donné vie à sa vision d’une démocratie européenne moderne et dynamique », a-t-elle souligné.

Mikhail Gorbaciov, 91 anni, ricoverato in dialisi in ospedale

L'ex Presidente dell'Unione sovietica, e segretario del Partito Comunista,  Mikhail Gorbaciov, è stato ricoverato in ospedale, dove è in dialisi, lo ha  reso noto...

Mikhaïl Gorbatchev, 91 ans, hospitalisé sous dialyse

L'ancien président de l'Union soviétique et Premier secrétaire du Parti communiste Mikhaïl Gorbatchev a été hospitalisé, où il est sous dialyse, a indiqué Rousslan...

L’Ouzbékistan décrète l’État d’urgence dans une région après des manifestations antigouvernementales

Le président ouzbek Chavkat Mirzioïev a décrété samedi 2 juillet l'état d'urgence pour un mois dans la république autonome du Karakalpakistan, secouée par une...

La Libye à nouveau en feu ? Les échos depuis Tripoli

(Rome, Paris, 02 juillet 2022). Les manifestations libyennes constituent un signal d'alarme. Les citoyens sont épuisés, le risque de dérives violentes existe et pourrait...

La Libia di nuovo in fiamme ? Cronache da Tripoli

(Roma, Parigi, 02 luglio 2022). Le proteste libiche sono un campanello d’allarme. I cittadini sono stremati, il rischio di derive violente esiste e potrebbe...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here