L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Kosovo: affrontements entre la KFOR et des manifestants serbes, 11 soldats italiens blessés

(Paris, Rome, 29.05.2023). A Zvecan, ville du nord du Kosovo, 41 soldats de la KFOR ont été blessés lors d’affrontements avec des manifestants serbes opposés à l’élection du nouveau maire albanais. Parmi les blessés figurent 11 Italiens

Tension au Kosovo, où 41 soldats appartenant à la KFOR (Kosovo Force), les unités de la mission de l’OTAN actives dans le pays, ont été blessés lors de graves affrontements avec des manifestants serbes à Zvecan, une ville du nord à majorité serbe où les protestations ont éclaté contre l’élection du nouveau maire d’origine albanaise. 11 des 41 soldats impliqués sont de nationalité italienne, membres du 9e régiment «Alpini l’Aquila», comme l’a confirmé l’état-major de la Défense, comme rapporté par  le quotidien italien «Il Giornale». Parmi ceux-ci, trois sont gravement blessés, mais leur pronostic vital n’est pas engagé : selon l’agence italienne «ANSA» citant des sources bien informées, ils auraient subi des brûlures et quelques fractures «apparentes».

Les soldats italiens auraient également reçu des cocktails Molotov ou d’autres engins incendiaires. A l’heure actuelle, une tentative d’endiguement des franges les plus extrémistes serait en cours. Pour disperser la foule, la police a utilisé des gaz lacrymogènes et des bombes assourdissantes. L’intervention des troupes de la KFOR aujourd’hui aurait été nécessaire car les manifestants avaient bloqué certains véhicules de la police kosovare. Ce matin, peu avant les émeutes de Zvecan, la Serbie a annoncé qu’elle avait mobilisé l’armée à la frontière avec le Kosovo.

Selon le site serbe Politika, il y aurait des « dizaines » de blessés parmi les manifestants. Ce qui a déclenché la réaction brutale de la population serbe ces dernières semaines, c’est la bataille à distance entre les deux gouvernements, kosovar et serbe, autour des élections municipales du 23 avril organisées par Pristina mais âprement contestées par Belgrade dans un contexte très délicat pour les négociations entre les deux États. Cependant, seul un très faible pourcentage d’électeurs a pris part aux consultations tenues il y a un mois, boycottées par les Serbes. La légitimité des nouveaux conseils municipaux a donc été remise en cause dans les principales villes du nord, dont Zvecan, où des manifestants ont tenté de pénétrer dans la mairie. En 2022, une crise sur les plaques d’immatriculation des véhicules a ébranlé les relations entre les deux pays, mais grâce à un accord soutenu par l’UE, l’escalade a été évitée.

Déclaration de la KFOR

« Cet après-midi, lit-on dans un communiqué publié par la KFOR, des unités de la KFOR ont été déployées dans les 4 municipalités du nord du Kosovo pour contenir les manifestations violentes qui ont eu lieu après que des maires nouvellement élus ont tenté de prendre leurs fonctions ces derniers jours. Alors qu’ils luttaient contre les franges les plus actives de la foule, plusieurs soldats des contingents italien et hongrois de la KFOR ont subi des attaques non provoquées et ont subi des traumatismes avec des fractures et des brûlures dues à l’explosion d’engins incendiaires. Rapidement soignés par les unités médicales de la KFOR, ils sont actuellement sous observation par une partie du personnel médical qui évalue leur état ».

« Le commandant de la mission KFOR, le général de division Angelo Michele Ristuccia, suit personnellement l’évolution de la situation et exprime sa solidarité avec les hommes et les femmes de la mission qui ont été blessés lors des affrontements. Il a souligné que les attaques, non provoquées, contre les unités de l’OTAN sont inacceptables et que la KFOR continuera à remplir de son mandat de manière impartiale ».

Antonio Tajani : « un engagement continu en faveur de la paix »

La solidarité des institutions a été immédiate. Le premier à prendre la parole a été le ministre des Affaires étrangères Antonio Tajani, soulignant l’engagement du contingent italien en faveur de la paix dans la région.

« La Défense et le ministre Guido Crosetto expriment leur proximité et souhaitent un prompt rétablissement aux soldats italiens, hongrois et moldaves de la KFOR blessés lors des affrontements au Kosovo », a déclaré le ministère de la Défense dans une brève note.

La condamnation de l’OTAN

L’OTAN qualifie d’inacceptables les attaques contre les troupes de la KFOR. « L’OTAN condamne fermement les attaques non provoquées contre les troupes de la KFOR dans le nord du Kosovo, qui ont fait plusieurs blessés. De telles attaques sont totalement inacceptables. La violence doit cesser immédiatement. Nous appelons toutes les parties à s’abstenir de toute action susceptible d’attiser davantage les tensions et à engager le dialogue. La KFOR prendra toutes les mesures nécessaires pour maintenir un environnement sûr et sécurisé et continuera d’agir de manière impartiale, conformément à son mandat en vertu de la résolution 1244 du Conseil de sécurité de l’ONU de 1999 ».

Ce qui est derrière la visite historique du ministre israélien en Arabie Saoudite

(Paris, Rome, 26.09.2023). Haïm Katz s'est rendu à Riyad pour une conférence des Nations Unies sur le tourisme. Le dialogue entre les deux pays...

Cosa c’è dietro la visita storica del ministro israeliano in Arabia Saudita

(Roma, 26.09.2023). Haim Katz si è recato a Riad per una convegno dell'Onu sul turismo. Prosegue il dialogo tra i due Paesi, ma i...

Migranti: Meloni cerca l’asse con Macron. La Lega attacca la Germania

(Roma, 26.09.2023). Cercare una "soluzione europea" alla questione migratoria. Un obiettivo "condiviso" che va ora tradotto in pratica. Perché l'emergenza coinvolge tutti i paesi dell'Unione,...

Ukraine-Russie: l’amiral Sokolov présumé mort apparaît dans une vidéo

L'agence de presse officielle russe «Ria Novosti» a publié des images montrant le commandant de la flotte de la mer Noire qui, selon les...

Ucraina-Russia: in un video compare l’ammiraglio Sokolov dato per morto

L'agenzia statale russa Ria Novosti ha diffuso immagini in cui compare il comandante della flotta del Mar Nero che gli ucraini avevano detto di...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here