L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Les conseils de la CIA au Président Zelensky

(Rome, Paris, 18.01.2023). Les informations de la CIA ont permis à l’Ukraine de déjouer les attaques russes sur Zelensky et de gagner la bataille de l’aéroport d’Antonov. Ce que dit le nouveau livre de Chris Whipple

Les informations fournies par la «Central Intelligence Agency» (CIA) américaine ont aidé Kiev à déjouer deux complots russes contre la vie du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, dans les premières étapes cruciales de la guerre russo-ukrainienne, selon un nouveau livre, rapporte le «Start Magazine».

LE LIVRE WHIPPLE

L’affirmation figure dans «The Fight of His Life – Inside Joe Biden’s White House» (Scribner) de Chris Whipple, (l’un des meilleurs connaisseurs des cercles du pouvoir à Washington), écrivain d’investigation de longue date qui a écrit plusieurs livres sur le renseignement américain, dont «The Spymasters: How the CIA Directors Shape History and the Future» (2021).

LA RÉACTION DE ZELENSKY AUX AVERTISSEMENTS AMÉRICAINS

Tout au long de la fin de l’année 2021 et du début de 2022, le gouvernement du président Zelensky a rejeté à plusieurs reprises les avertissements américains, qui étaient déjà arrivés dès novembre 2021, selon lesquels Moscou se préparait à lancer une invasion militaire de l’Ukraine.

Zelensky lui-même a exhorté Washington à tempérer ses avertissements publics sur une éventuelle guerre, car ils créaient une atmosphère de panique dans les milieux d’affaires ukrainiens.

Dans ses déclarations publiques, le dirigeant ukrainien a insisté sur le fait que Kiev avait une longue histoire de confrontation (et de calme) face aux menaces russes contre son pays.

LA VISITE DU DIRECTEUR DE LA CIA

Tout cela a changé en janvier 2022, quelques semaines seulement avant que la Russie ne lance son invasion de l’Ukraine. Selon Whipple, Zelensky a reçu une visite secrète du directeur de la CIA, William Burns.

A lire : Le voyage secret qui a sauvé Kiev de l’assaut russe

Les deux hommes se sont rencontrés dans le bureau de Zelensky à Kiev, où Burns a dit au dirigeant ukrainien qu’il avait été autorisé par le président américain Joe Biden à partager avec lui des informations classifiées.

Selon Whipple, ces informations concernaient des complots qui étaient non seulement contre l’Ukraine, mais visaient Zelensky en personne. Cette information, dit Whipple, «a immédiatement attiré l’attention de Zelensky ; il a été pris au dépourvu».

Whipple suggère que les informations que Burns a partagées avec Zelensky étaient suffisamment précises pour surprendre et alarmer le président ukrainien. Selon l’auteur, les renseignements de la CIA sur les complots d’assassinat du Kremlin étaient «si détaillés qu’ils auraient aidé les forces de sécurité de Zelensky à déjouer deux […] tentatives d’assassinat» par les forces spéciales russes.

LES PLANS DE LA RUSSIE POUR L’INVASION DE L’UKRAINE

L’auteur affirme en outre que la CIA a également partagé avec l’Ukraine un «projet de plan d’invasion» précis, élaboré par Moscou. Les renseignements fournis à l’Ukraine par la CIA comprenaient les plans du Kremlin d’attaquer l’aéroport international Antonov (également connu sous le nom d’aéroport Hostomel) au nord-ouest de Kiev.

A lire aussi : Un commando tchétchène neutralisé. Les services ukrainiens: «Il devait tuer Zelensky»

Ces renseignements ont largement contribué à la victoire de l’Ukraine lors de la bataille de l’aéroport d’Antonov, qui a eu lieu les 24 et 25 février. Les forces ukrainiennes ont réussi à repousser un assaut aérien russe sur l’aéroport, gardant ainsi la piste d’atterrissage sous contrôle ukrainien pendant les premières phases cruciales de la guerre. Un tel succès est souvent attribué au fait d’avoir empêché les forces russes d’utiliser l’aérodrome d’Antonov comme une étape stratégiquement importante visant à attaquer Kiev.

«Accord Franco-Italien sur les missiles destinés à l’Ukraine»: le ministère de la Défense dément

(Rome, Paris, 28.01.2023). Ils sont produits par Mbda, un groupe dont fait partie Leonardo, rapporte le quotidien «l'Opinion». Mais pour la Défense italienne, il...

«Accordo Italia-Francia sui missili all’Ucraina»: il ministero della Difesa smentisce

(Roma, Parigi, 28.01.2023). A produrli la Mbda, gruppo di cui fa parte Leonardo. Lo riporta L'Opinion. Ma la Difesa italiana: "Notizia priva di fondamento" Il...

Le ministère italien des AE: attaques contre des bureaux diplomatiques à Barcelone et à Berlin

(Rome, Paris, 28.01.2023). Le ministère des Affaires étrangères, dans une note, a annoncé que la voiture d'un fonctionnaire de l'ambassade d'Italie à Berlin a...

La Farnesina: attacchi a sedi diplomatiche a Barcellona e a Berlino

(Roma, 28.01.2023). Il Ministero, in una nota, fa sapere che è stata incendiata un'auto di un funzionario dell'Ambasciata italiana a Berlino e, nella stessa...

Attentat à Jérusalem-Est: la France condamne «l’effroyable attaque terroriste» près d’une synagogue

Quelques minutes après une attaque qui a fait au moins 7 morts près d'une synagogue de Jérusalem-Est, le Quai d'Orsay a qualifié l'attaque de...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here