L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

France-Liban: première réaction sur le discours du chef du Parti des Forces libanaises, Samir Geagea

En réaction à notre article du 5 septembre qui semble avoir attiré l’attention de nombreux observateurs, notamment Européens, le premier commentaire a été fait par le sénateur français, vice-président du groupe d’Amitié France-Liban au Sénat, Xavier Iacovelli, qui a exprimé son admiration pour le chef du parti des forces libanaises (FL), le principal pilier des souverainistes libanais, Samir Geagea, renonçant à sa candidature à la présidence de la République.

Et le Sénateur Iacovelli d’écrire sur son compte facebook :
«Fait assez rare dans le monde politique, pour le soulever. Un haut dirigeant du Liban, arrivé en tête des dernières élections législatives, prêt à ne pas être candidat, pour permettre au Pays du Cèdre, d’avoir un Président qui puisse, enfin sortir le pays de la  crise terrible qu’il traverse et de sortir du joug du Hezbollah et de l’Iran.
Comme le dit l’article, Samir Geagea a une réaction d’Homme d’Etat, qui se sacrifie pour l’intérêt de son pays.
Sera-t-il suivi ? Les prochains jours nous le diront», ajoute le Sénateur français.

Israël: un accord en vue avec le Liban sur le tracé des frontières maritimes

Les détails doivent encore être peaufinés, mais le projet de médiation américaine sur le tracé des frontières maritimes entre Israël et le Liban et...

Iran: media, spari contro gli studenti nell’università Sharif a Teheran

Secondo i dati diffusi dall’organizzazione non governativa Iran Human Rights (Ihr), finora nelle proteste sono morte 133 persone Le forze di sicurezza iraniane avrebbero circondato...

Iran: médias, tirs sur des étudiants de l’université Sharif de Téhéran

Selon les données publiées par l'organisation non gouvernementale Iran Human Rights (Ihr), 133 personnes sont mortes dans les manifestations jusqu'à présent Les forces de sécurité...

Ukraine. David Petraeus: si Poutine utilise la puissance nucléaire, nous détruirons ses troupes

(Paris, 02 octobre 2022). Si Poutine devait utiliser ses armes nucléaires en Ukraine, « nous réagirions en menant un effort de l'OTAN, un effort...

Ucraina. David Petraeus: se Putin usasse il nucleare, distruggeremo le sue truppe

(Roma, 02 ottobre 2022). Se Putin utilizzasse armi nucleari in Ucraina, "risponderemmo guidando uno sforzo della Nato - un sforzo collettivo - che eliminerebbe...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here