L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Guerre en Ukraine: des faux lance-missiles Himars en bois, la nouvelle ruse de l’armée ukrainienne pour leurrer les drones russes

(Rome, 31 août 2022). L’armée ukrainienne utiliserait des leurres en bois pour pousser les forces russes à bombarder des cibles factices.

L’armée ukrainienne dupe-t-elle les forces russes depuis plusieurs semaines avec des lance-missiles Himars factices ? La réponse est positive, selon le Washington Post.

Nos confrères affirment que les forces ukrainiennes ont mis au point des structures en bois que les drones russes prennent pour des Himars. « Quand les drones les voient, ils pensent que ce sont des objectifs de premier choix », a affirmé un responsable ukrainien au Washington Post.

Ainsi, les Russes auraient d’ores et déjà lancé une dizaine de missiles de croisière Kalibr, particulièrement coûteux, sur ces cibles qui n’en sont pas.

Ce qui explique peut-être pourquoi Moscou a affirmé à plusieurs reprises ces derniers mois avoir détruit des Himars, là où Kiev indique régulièrement que son arsenal de lance-missiles est toujours intact. « Les Russes disent avoir déjà désactivé plus de Himars que nous n’en avons envoyés en Ukraine », a d’ailleurs déclaré un diplomate américain au Washington Post.

Selon le Pentagone, les 16 Himars fournis par les États-Unis à Kiev depuis le début de l’invasion russe sont toujours opérationnels.

Ces systèmes de lance-missiles rendent bien des services aux troupes ukrainiennes sur le champ de bataille. Ils ont une portée de 80 kilomètres, supérieure aux armes russes du même type, et offrent une grande précision de tirs. « Les Himars sont clairement des équipements qui changent la donne dans cette guerre », expliquait un soldat ukrainien au mois de juillet dernier. Au point de pousser les responsables ukrainiens à mettre au point le stratagème des leurres en bois pour préserver leur arsenal.

(L’Indépendant)

L’énigme du ballon espion chinois, des doutes et des questions sans réponses

(Paris, Rome, 06.02.2023). Tant de doutes, tant de questions encore sans réponse et si peu de certitudes. S'il ne restait que des débris du...

Il giallo del pallone spia cinese: ecco tutto quello che non torna

(Roma, 06.02.2023). Tanti dubbi, molte domande ancora senza risposta e poche certezze. Se del presunto pallone spia cinese abbattuto al largo della costa della...

Le tremblement de terre qui risque de modifier le Moyen-Orient

(Rome, Paris, 06.02.2023). La secousse qui a ébranlé la terre et la vie de millions de personnes entre la Turquie et la Syrie est...

Il terremoto che rischia di cambiare il Medio Oriente

(Roma, 06.02.2023). Il tremore che ha scosso i terreni e le vite di milioni di persone tra Turchia e Siria è destinato ad avere...

RDC. L’ultimatum de la Communauté d’Afrique de l’Est: un cessez-le-feu et un retrait immédiat du M23 du Nord-Kivu

(Rome, Paris, 06.02.2023). La Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) adresse un ultimatum : Un cessez-le-feu et un retrait immédiat du M23 du Nord-Kivu «Cessez-le-feu immédiat...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

1 Commentaire

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here