L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Ukraine. Explosions en Crimée: des photos satellites montrent 7 avions de guerre russes détruits

(Rome, Paris, 11 août 2022). Une reconstitution de CNN à partir d’images traitées par Planet Lab. Les causes des explosions restent un mystère : attaque ukrainienne ou sabotage ?

Au moins sept avions de combat russes ont été détruits par les violentes explosions qui ont frappé mardi la base militaire russe de Saki en Crimée. C’est ce qu’affirmé CNN, sur la base de photos satellites traitées par Planet Lab, nous explique Paolo Foschi dans le quotidien italien «Corriere della Sera».

L’incident est encore entouré d’une aura de mystère. Dans un premier temps, des sources ukrainiennes ont revendiqué la responsabilité de l’attaque, mais le ministère de la Défense a ensuite démenti la nouvelle, affirmant que les forces de Kiev n’étaient pas responsables des explosions. Le ministère russe de la Défense, quant à lui, a affirmé que les explosions avaient été causées par des munitions de l’armée de l’air qui avaient explosé, mais sans toutefois expliquer ce qui avait déclenché les explosions.

Comme l’a rapporté CNN, une image satellite du 9 août, prise avant les explosions, montre plusieurs avions de combat à l’intérieur de petites zones dégagées de la base aérienne de Saki. L’image satellite du 10 août, prise après les explosions, montre les restes calcinés d’au moins sept avions, tandis que les conditions de deux autres jets ne sont pas claires. La photo montre également quatre cratères probablement causés par les explosions, ainsi que des signes évidents de zones brûlées de la base. Selon des experts contactés par CNN, dans l’histoire des forces aériennes russes et soviétiques depuis la Seconde Guerre mondiale, il n’y a jamais eu une journée avec autant de pertes d’appareils, bien qu’il y ait peu de données disponibles. Quelques heures précédant la publication de la photo satellite, des sources à Kiev avaient parlé de neuf avions détruits. Le bilan officiel russe fait état d’un mort et de 14 blessés.

L’énigme du ballon espion chinois, des doutes et des questions sans réponses

(Paris, Rome, 06.02.2023). Tant de doutes, tant de questions encore sans réponse et si peu de certitudes. S'il ne restait que des débris du...

Il giallo del pallone spia cinese: ecco tutto quello che non torna

(Roma, 06.02.2023). Tanti dubbi, molte domande ancora senza risposta e poche certezze. Se del presunto pallone spia cinese abbattuto al largo della costa della...

Le tremblement de terre qui risque de modifier le Moyen-Orient

(Rome, Paris, 06.02.2023). La secousse qui a ébranlé la terre et la vie de millions de personnes entre la Turquie et la Syrie est...

Il terremoto che rischia di cambiare il Medio Oriente

(Roma, 06.02.2023). Il tremore che ha scosso i terreni e le vite di milioni di persone tra Turchia e Siria è destinato ad avere...

RDC. L’ultimatum de la Communauté d’Afrique de l’Est: un cessez-le-feu et un retrait immédiat du M23 du Nord-Kivu

(Rome, Paris, 06.02.2023). La Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) adresse un ultimatum : Un cessez-le-feu et un retrait immédiat du M23 du Nord-Kivu «Cessez-le-feu immédiat...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here