L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

L’Iran menace de réagir après l’annonce américaine de nouvelles sanctions pétrolières

(Rome, Paris, 02 août 2022). La réaction de Téhéran ne s’est pas fait attendre après l’annonce d’hier, lorsque Washington a révélé de nouvelles sanctions contre le pétrole iranien, visant les six compagnies qui le transportent et en facilitent la vente.

La réponse de l’Iran a été immédiate

Une question-réponse éclair entre les États-Unis et l’Iran sur l’épineuse question du pétrole. Après l’annonce hier de l’intention des Américains d’appliquer de nouvelles sanctions contre l’or noir iranien, la réponse est tombée aujourd’hui.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la République islamique, Nasser Kanani, cité par la chaine italienne «SkyTg24», a déclaré que l’Iran «réagira fermement et immédiatement» aux sanctions imposées lundi par Washington contre Téhéran. Début 2021, le président démocrate, Joe Biden, avait fait le pari de négociations rapides pour ressusciter l’accord de 2015, dont les États-Unis se sont retirés sous le règne de son prédécesseur républicain, Donald Trump. Washington avait alors réimposé des sanctions, après quoi Téhéran s’est progressivement affranchi de ses obligations. La «riposte» de la République islamique à ces sanctions sera «ferme et immédiate», et l’Iran «prendra toutes les mesures nécessaires pour neutraliser ses éventuels effets négatifs» sur «le commerce du pays», a encore promis Nasser Kanani.

La décision des États-Unis

L’annonce des sanctions a été faite hier par le secrétaire d’État américain Antony Blinken. Le département d’État a sanctionné «Pioneer Ship Management» et «Golden Warrior Shipping» pour avoir participé au transport et à la gestion logistique du pétrole iranien, tandis que le département du Trésor a pris des mesures économiques contre quatre autres sociétés.

L’énigme du ballon espion chinois, des doutes et des questions sans réponses

(Paris, Rome, 06.02.2023). Tant de doutes, tant de questions encore sans réponse et si peu de certitudes. S'il ne restait que des débris du...

Il giallo del pallone spia cinese: ecco tutto quello che non torna

(Roma, 06.02.2023). Tanti dubbi, molte domande ancora senza risposta e poche certezze. Se del presunto pallone spia cinese abbattuto al largo della costa della...

Le tremblement de terre qui risque de modifier le Moyen-Orient

(Rome, Paris, 06.02.2023). La secousse qui a ébranlé la terre et la vie de millions de personnes entre la Turquie et la Syrie est...

Il terremoto che rischia di cambiare il Medio Oriente

(Roma, 06.02.2023). Il tremore che ha scosso i terreni e le vite di milioni di persone tra Turchia e Siria è destinato ad avere...

RDC. L’ultimatum de la Communauté d’Afrique de l’Est: un cessez-le-feu et un retrait immédiat du M23 du Nord-Kivu

(Rome, Paris, 06.02.2023). La Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) adresse un ultimatum : Un cessez-le-feu et un retrait immédiat du M23 du Nord-Kivu «Cessez-le-feu immédiat...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here