L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

L’ambassadeur de Chine à Riyad attaque les États-Unis dans la presse saoudienne

(Rome, 20 juillet 2022). Dans un article publié dans le quotidien « Asharq al Awsat », Chen Weiqing a souligné le contraste entre l’attitude occidentale et les relations sino-arabes comme un « modèle d’échanges amicaux entre différents pays et civilisations ». Le diplomate a également affirmé la nécessité du « respect, et non la soumission » qui est dûe à deux régions du monde, la Chine et le Moyen-Orient, qui sont le « berceau de la civilisation humaine »

Le journal panarabe saoudien « Asharq al Awsat », édité à Londres, a publié hier un long article de l’ambassadeur de Chine à Riyad, Chen Weiqing, moins de 48 heures après le voyage de Joe Biden au Moyen-Orient. L’article, comme rapporté par l’agence «Nova News», commence par citer le dicton arabe « allez chercher la science jusqu’en Chine » et rappelle les liens historiques et de civilisation entre la Chine et le monde arabe, citant le voyageur berbère Ibn Battouta (considéré comme le Marco Polo islamique) et le navigateur chinois Zheng He. Commence alors la partie anticoloniale et l’attaque contre l’Occident moderne, coupable d’une « agression brutale contre les pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine ». L’ambassadeur met en avant le contraste entre les attitudes occidentales et les relations sino-arabes, qui constituent un « modèle d’échanges amicaux entre différents pays et civilisations ». Le diplomate revendique la nécessité du « respect, et non de la soumission » qui est due à deux régions du monde, la Chine et le Moyen-Orient, qui sont le « berceau de la civilisation humaine ».

Le discours anticolonialiste de l’ambassadeur de Chine à Riyad adopte ensuite un point de vue clairement arabo-islamique. L’ambassadeur cite l’écrivain Edward Saïd, selon lequel « le monde occidental a toujours eu une perception déformée envers les peuples orientaux », et critique les guerres menées au nom de la lutte contre le terrorisme, condamnant ensuite la diabolisation de la civilisation islamique et « l’islamophobie qui s’est propagée ces dernières années ». Dans ce passage, existe aussi une citation coranique (« ils décident de leurs affaires en se consultant entre eux »), introduite par la formule islamique « Dieu Tout-Puissant dit dans le Noble Coran ». Et sur les questions de démocratie et de droits de l’homme, le diplomate parle de « dialogue et d’échange sur un pied d’égalité », dénonçant « les prédications et les accusations arrogantes » des pays occidentaux.

Là encore, l’article de l’ambassadeur publié dans « Asharq al Awsat » met en évidence la différence entre l’Occident et la Chine, qui « n’a jamais envahi un pouce de territoire » des pays arabes, et la mentalité des accords « Sykes-Picot » de l’Occident, qui divise le monde en zones d’influence et en « lacunes » à combler. Une référence, cette dernière, au discours de Biden en Arabie Saoudite. « Permettez-moi d’être clair : les États-Unis resteront un partenaire actif et engagé au Moyen-Orient. Nous ne partirons pas, laissant un vide qui serait comblé par la Chine, la Russie et l’Iran », a déclaré Biden.

Les derniers paragraphes de l’article du diplomate chinois dans « Asharq al Awsat » portent sur la coopération économique et l’ordre international. Chen souligne comment les plans de diversification économique arabe sont en harmonie avec la Nouvelle Route de la Soie ou de l’initiative « Belt and Road ». Voici une nouvelle attaque contre les Etats-Unis, invités « à réfléchir à leurs propres problèmes plutôt qu’à envier le succès des autres ». L’ambassadeur cite un hadith (« Méfiez-vous de la jalousie car elle consume les bonnes œuvres comme le feu consume le bois »), introduit par la formule « le messager de Dieu a dit ». L’article, publié hier, situé dans la rubrique « commentaires » du prestigieux journal saoudien, se termine en soulignant l’engagement commun du roi Salmane et du président chinois Xi Jinping pour un ordre mondial fondé sur la légitimité internationale, le respect de la souveraineté nationale, la non-ingérence dans les affaires intérieures des États et la coopération multilatérale.

Russia-Ucraina. Stoltenberg: offensiva Kiev fa progressi impressionanti

(Roma, 05 ottobre 2022). L'esercito russo si sta ammassando verso Kherson. Gli ucraini annunciano di aver iniziato la liberazione della regione del Luhansk "Ho parlato...

Ucraina-Russia: l’esercito di Kiev assalta la regione di Kherson, carri armati russi distrutti lungo la strada

Le forze di liberazione concentrano gli attacchi nella parte nord dell'oblast: in questo video, gli effetti della battaglia in una strada di campagna, piena...

Ukraine-Russie: l’armée de Kiev prend d’assaut la région de Kherson, des chars russes détruits le long de la route

Les forces de libération concentrent leurs attaques dans la partie nord de l'oblast : dans cette vidéo, les effets de la bataille sur une...

Bomba atomica, generale Tricarico: «minaccia concreta, si rischiano cento Torri gemelle»

(Roma, Parigi, 05 ottobre 2022). Muoia Sansone con tutti i filistei, è questa la sindrome di Putin? «I segnali ci sono e c’è da...

Vladimir Putin ammette ritirata, Kiev ritorna nei suoi territori: ucraini sfondano a Sud. A Kherson la sfida decisiva

(Roma, Parigi, 05 ottobre 2022). I carri armati ucraini stanno sfondando anche a Sud, nella regione di Kherson, in uno dei quattro territori che...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here