L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Avant son départ pour Moscou, Emmanuel Macron: «il est nécessaire de comprendre les craintes de la Russie»

(Rome, Paris, 06 février 2022). Le président français est optimiste quant à sa capacité à réduire l’escalade en Ukraine

Le président français Emmanuel Macron est optimiste quant à sa capacité à réduire l’escalade autour de l’Ukraine lors de sa confrontation demain à Moscou avec son homologue russe, Vladimir Poutine. Selon l’agence italienne «Nova News», le chef de l’Etat français estime toutefois que les pays occidentaux pourraient être amenés à faire des concessions au Kremlin. Dans une interview au « Journal du dimanche » publiée avant son départ pour la Russie, Macron a minimisé les chances que la véritable ambition stratégique de Poutine soit d’occuper l’Ukraine, expliquant en outre qu’il comprenait le besoin de Moscou de défendre ses intérêts en matière de sécurité. « L’intensité du dialogue que nous avons eu avec la Russie et cette visite à Moscou » pourraient empêcher une opération militaire. « Ensuite, nous discuterons des conditions de la désescalade », a déclaré M. Macron. « J’ai toujours été impliqué dans un dialogue approfondi avec le président Poutine et notre responsabilité est de construire des solutions d’importance historique », a-t-il ajouté.

Macron : « La Russie ne vise pas l’invasion de l’Ukraine »

« L’objectif géopolitique de la Russie aujourd’hui n’est clairement pas l’Ukraine, mais la clarification des règles de coexistence avec l’Otan et l’UE », a déclaré le président français, notant que Moscou a le droit d’essayer de négocier certaines garanties de sécurité. « La sécurité et la souveraineté de l’Ukraine ou de tout autre État européen ne peuvent être compromises, alors qu’il est également légitime pour la Russie de soulever la question de sa propre sécurité », a déclaré le Président français. Trouver un accord, cependant, pourrait signifier renoncer à quelque chose, selon le président. « Nous devons être très réalistes. Nous n’obtiendrons pas de mesures unilatérales, mais il est essentiel d’éviter une détérioration de la situation avant de construire des mécanismes et des gestes de confiance mutuelles », a déclaré Macron. « Nous devons protéger nos frères européens en proposant un nouvel équilibre capable de préserver leur souveraineté et leur paix. Cela doit se faire dans le respect de la Russie et en comprenant les traumatismes contemporains de ce grand peuple et de cette grande nation », a ajouté le président français.

L’énigme du ballon espion chinois, des doutes et des questions sans réponses

(Paris, Rome, 06.02.2023). Tant de doutes, tant de questions encore sans réponse et si peu de certitudes. S'il ne restait que des débris du...

Il giallo del pallone spia cinese: ecco tutto quello che non torna

(Roma, 06.02.2023). Tanti dubbi, molte domande ancora senza risposta e poche certezze. Se del presunto pallone spia cinese abbattuto al largo della costa della...

Le tremblement de terre qui risque de modifier le Moyen-Orient

(Rome, Paris, 06.02.2023). La secousse qui a ébranlé la terre et la vie de millions de personnes entre la Turquie et la Syrie est...

Il terremoto che rischia di cambiare il Medio Oriente

(Roma, 06.02.2023). Il tremore che ha scosso i terreni e le vite di milioni di persone tra Turchia e Siria è destinato ad avere...

RDC. L’ultimatum de la Communauté d’Afrique de l’Est: un cessez-le-feu et un retrait immédiat du M23 du Nord-Kivu

(Rome, Paris, 06.02.2023). La Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) adresse un ultimatum : Un cessez-le-feu et un retrait immédiat du M23 du Nord-Kivu «Cessez-le-feu immédiat...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

1 Commentaire

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here