L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Afghanistan: les talibans interdisent aux femmes de voyager seules

Les talibans ont annoncé dimanche 26 décembre que les femmes désirant voyager sur de longues distances devaient être accompagnées par un homme de leur famille proche, nouveau signe du durcissement du régime malgré leurs promesses initiales.

La recommandation, publiée par le ministère de la Promotion de la vertu et de la prévention du vice et qui circulait sur les réseaux sociaux, appelle également les conducteurs à n’accepter des femmes à bord de leur véhicule que si elles portent le « voile islamique ».

« Les femmes voyageant plus de 45 miles (72 kilomètres) ne peuvent pas faire le trajet si elles ne sont pas accompagnées par un membre proche de la famille », a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère, Sadeq Akif Muhajir, précisant que l’accompagnant devait être un homme.

Cette directive arrive quelques semaines après la demande du ministère aux télévisions afghanes de ne plus diffuser de « feuilletons et séries à l’eau de rose dans lesquels des femmes » jouent, et de faire en sorte que les femmes journalistes portent « le voile islamique » à l’écran.

Les talibans ne précisent pas ce qu’ils entendent par « voile islamique » , s’il s’agit d’un simple foulard, déjà porté par la majorité des femmes afghanes, ou d’un voile plus couvrant.

Promesses non tenues

Depuis leur arrivée au pouvoir en août, ils ont imposé diverses restrictions aux femmes et aux filles, en dépit de promesses initiales selon lesquelles leur régime serait moins strict que durant leur premier règne (1996-2001).

Dans plusieurs provinces, les autorités locales ont accepté de rouvrir les écoles aux filles, même si beaucoup d’entre elles à travers le pays ne peuvent toujours pas y aller.

Plus tôt en décembre, un décret au nom du leader suprême du mouvement a demandé au gouvernement de faire appliquer les droits des femmes mais ce décret n’évoquait pas le droit à l’éducation.

Les activistes espèrent que les efforts des talibans pour être reconnus par la communauté internationale et recevoir à nouveau l’aide indispensable au pays – parmi les plus pauvres du monde – les amènera à faire des concessions.

Durant leur premier règne, les talibans avaient rendu obligatoire aux femmes le port de la burqa. Elles ne pouvaient quitter leur domicile qu’accompagnées par un homme et n’avaient pas le droit de travailler et d’étudier. (Radio France Internationale)

Italia: frana a Ischia, trovato un corpo: almeno 12 dispersi. Piantedosi: «Persone sotto il fango non rispondono alle chiamate»

Il maltempo che si è abbattuto sull'isola campana ha causato una frana partita dalla pendici del monte Epomeo, che ha invaso il comune di...

Drame en Italie: au moins 8 morts dans un glissement de terrain sur l’île d’Ischia, 13 personnes toujours recherchées

Des habitations ont également été englouties lors de pluies torrentielles. Huit personnes sont mortes sur l'île d'Ischia, au large de Naples, à la suite...

La Russie tue aussi en hiver. Le coût élevé de l’énergie augmente le nombre de décès en Europe

(Rome, Paris, 26 novembre 2022). Cet hiver, l'arme énergétique de la Russie pourrait également faire des milliers de morts en Europe. Les coûts de...

La Russia uccide anche d’inverno. Il caro-energia fa crescere i morti in Europa

(Roma, 26 novembre 2022). Questo inverno, l’arma energetica russa potrebbe mietere migliaia di vite anche in Europa. Il caro-energia è correlato alle morti in...

Un logiciel russe s’est infiltré au cœur de l’Occident

(Paris, Rome, 25 novembre 2022). Même les herméneutiques les plus audacieuses ne pourraient prévoir l'étonnante versatilité du renseignement russe, capable de rester caché aux...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here