L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

France-Emirats: 80 Rafale vendus aux EAU, un contrat «historique»

(Rome, Paris, 03 décembre 2021).  Selon la chaine «Sky News Arabiya», la présidence française a annoncé vendredi dans un communiqué que les Émirats arabes unis avaient signé un accord avec la France pour l’achat de 80 avions de combat Rafale.

La signature de l’accord est intervenue lors d’une rencontre entre le prince héritier d’Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, le cheikh Mohammed bin Zayed (MBZ), et le président français Emmanuel Macron, lors de la visite de ce dernier à l’Expo 2020 Dubaï. Les avions seront livrés à partir de 2027 selon le programme « F4 », qui est un projet en cours de développement d’une valeur d’environ 2,2 milliards de dollars, dont le démarrage est prévu en 2024, ajoute Sky News.

Selon la presse française, cette commande vise à remplacer les 60 Mirage 2000-9 acquis en 1998 par les Emirats. Les avions seront livrés à partir de 2027 au standard F4, un programme en développement de près de deux milliards d’euros livrable en 2024 et présenté comme un « saut technologique, industriel et stratégique ». L’appareil pourra notamment emporter des missiles A2SM d’une tonne. « Outre la présence de trois bases militaires françaises sur le territoire émirien, cette confiance mutuelle (entre la France et les Emirats) se traduit par l’acquisition de 80 avions Rafale, 12 hélicoptères Caracal, et d’éléments associés. Il s’agit d’un aboutissement majeur du partenariat stratégique (qualifié par les experts régionaux d’«historique», ndlr) entre les deux pays », s’est félicitée la présidence française dans un communiqué, cité par le quotidien «Le Parisien».

Les médias français soulignent que le ministère des armées évoque un contrat à environ 14 milliards d’euros pour le Rafale. Des montants rarement tutoyés dans l’histoire de l’industrie militaire française. Et il faut y ajouter en sus la commande pour un milliard d’euros de 12 hélicoptères de combat Caracal (H225M) fabriqué par Airbus Hélicoptères à Marignane (sud), et 2 milliards d’armements pour MB. Dans la foulée de ces annonces, l’action Dassault Aviation a flambé, bondissant de 9 % à la Bourse de Paris, et celle de Thales, grand partenaire de l’avionneur dans le Rafale, de 3 %. Un certain nombre d’autres contrats et accords de coopérations ont également été passés, notamment par les grands noms de l’énergie française – Engie, Total-Energies ou Technip-Energies. L’accord sur le Louvre Abou Dhabi a été prolongé de dix ans. Pour le quotidien «Les Echos», le groupe Dassault achève la livraison à l’Inde et au Qatar de 36 avions de chasse, tandis qu’en Egypte, il va livrer un deuxième lot de 30 avions après les 24 commandés en 2015. Le groupe devra aussi livrer six avions neufs à la Grèce. Après une interruption de trois ans, il souhaite reprendre ses livraisons à la France. Cette dernière a commandé 192 avions, dont 12 avions neufs, pour remplacer les douze avions d’occasion cédés à Athènes. Quelque 132 Rafale ont été livrés et il en reste donc une quarantaine à produire au titre des commandes déjà notifiées. Une dernière commande, la tranche 5, doit être passée en 2023 pour porter le stock d’avions de chasse de la France à 210 avions, selon la loi de programmation militaire. Dassault devrait monter en cadence, et fait vivre un tissu de 500 PME en France. A Dubaï, les patrons de Safran, MBDA, Dassault, Thales, Airbus et Naval Group sont tous présents pour célébrer cette excellente nouvelle pour l’industrie tricolore.

Siria-Giordania: maxi operazione anti-droga al confine con Suwaïda

L’esercito giordano ha lanciato una maxi offensiva a sorpresa contro i contrabbandieri al confine con la Siria. Obiettivo dell’operazione: fermare un grosso carico di...

Syrie-Jordanie: importante opération anti-drogue à la frontière avec Souwaïda

L'armée jordanienne a lancé une attaque surprise contre les passeurs à la frontière avec la Syrie. L'objectif de l'opération : stopper une importante cargaison...

Italia-Quirinale: sesto scrutinio, fumata nera

Si è concluso con una fumata nera anche il sesto scrutinio per l'elezione del Presidente della Repubblica. Sono più che raddoppiati i voti per...

Italie-Quirinal: sixième tour de scrutin, fumée noire

Le sixième tour de scrutin pour l'élection du Président de la République s'est également soldé par une fumée noire. Les voix ont plus que...

Bruxelles et les USA s’engagent à coopérer pour l’approvisionnement continu de l’UE en gaz

(Rome, Paris, 28 janvier 2022). L'objectif est de diversifier « les sources pour éviter les chocs d'approvisionnement, y compris ceux qui pourraient résulter d'une nouvelle...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

1 Commentaire

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here