L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Fourniture aérienne russe et turque au Kirghizistan

Certains détails ont été publiés sur les commandes d’avions militaires par le Kirghizistan annoncées le 21 octobre par le président du Comité d’État pour la sécurité nationale (GKNB) Kamchybek Tashiev.

Le pays d’Asie centrale a commandé 6 drones tactiques russes Orlan-10E et 3 drones turcs Bayraktar TB2 pour un coût total estimé à environ 17 millions de dollars, selon Maurizio Sparacino du site italien d’Analyse de Défense «Analisi Difesa».

Il ne s’agit pas du premier contrat d’exportation de petits drones russes si l’on considère que le 22 janvier, le Myanmar était le premier client étranger de l’Orlan-10E commandé dans le cadre d’un contrat incluant les systèmes anti-aériens Pantsir S1.

Bien que le drone de reconnaissance ait été introduit par l’armée russe il y a une dizaine d’années, sa variante d’exportation a été révélée pour la première fois lors de l’exposition LIMA-2017 en Malaisie.

Un autre accord russo-kirghize a été récemment conclu lors d’une réunion à Bichkek entre Tashiev lui-même et le patron de Rosoboronexport, Alexander Mikheev.

Selon des sources de GKNB, un contrat a en effet été signé pour l’achat d’un hélicoptère multi-rôle Mil Mi-17V-5, pour la révision des hélicoptères Mi-8MT/MTV déjà en service (dont deux ont été fournis par Moscou) et pour la fourniture des pièces détachées qui leur sont destinées.

Au cours de la réunion, qui s’est déroulée dans la résidence d’État d’Ala-Archa, les questions du développement de la coopération technico-militaire entre les deux pays ont également été abordées.

Le drone Orlan-10E fabriqué par le Special Technology Center (STC) de Saint-Pétersbourg est équipé d’une coque composite qui réduit sa signature radar, mesure 1,8 mètre de long, a une envergure de 3,1, un poids au décollage de 18 kilos et une charge utile de 5. La vitesse est de 70-180 km/h, une autonomie de 15 heures et une altitude maximale de 6 000 mètres.

L’avion est propulsé par un moteur à essence et est capable de fonctionner dans une plage de température comprise entre -30°C et +40°C.

Il maintient les communications avec son poste de commandement et de contrôle à une distance de 150 km et sa liaison de données permet un taux de transfert de 10 Mbps. La charge utile de ce petit drone russe peut comprendre un appareil photo ou une caméra vidéo, une caméra stabilisée, une caméra infrarouge ou des équipements électroniques ; une seule station au sol peut également contrôler jusqu’à 16 Orlan-10E en vol simultanément. À ce jour, ajoute Maurizio Sparacino, plus de 1.000 spécimens ont été produits et ont été observés en Ukraine, en Syrie, en Libye, en République centrafricaine et au Haut-Karabakh.

Mikhail Gorbaciov, 91 anni, ricoverato in dialisi in ospedale

L'ex Presidente dell'Unione sovietica, e segretario del Partito Comunista,  Mikhail Gorbaciov, è stato ricoverato in ospedale, dove è in dialisi, lo ha  reso noto...

Mikhaïl Gorbatchev, 91 ans, hospitalisé sous dialyse

L'ancien président de l'Union soviétique et Premier secrétaire du Parti communiste Mikhaïl Gorbatchev a été hospitalisé, où il est sous dialyse, a indiqué Rousslan...

L’Ouzbékistan décrète l’État d’urgence dans une région après des manifestations antigouvernementales

Le président ouzbek Chavkat Mirzioïev a décrété samedi 2 juillet l'état d'urgence pour un mois dans la république autonome du Karakalpakistan, secouée par une...

La Libye à nouveau en feu ? Les échos depuis Tripoli

(Rome, Paris, 02 juillet 2022). Les manifestations libyennes constituent un signal d'alarme. Les citoyens sont épuisés, le risque de dérives violentes existe et pourrait...

La Libia di nuovo in fiamme ? Cronache da Tripoli

(Roma, Parigi, 02 luglio 2022). Le proteste libiche sono un campanello d’allarme. I cittadini sono stremati, il rischio di derive violente esiste e potrebbe...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here