L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Erdogan: la Turquie a rendu son industrie de la défense indépendante

(Rome, Paris, 15 novembre 2021). La Turquie a rendu son industrie de défense indépendante, malgré les « gangs mondiaux ». C’est ce qu’a annoncé le président Recep Tayyip Erdogan lors d’une réunion de la Confédération des syndicats de la fonction publique (Memur-Sen) à Istanbul, rapportant qu’Ankara possède des drones, des drones armés et autres avions de combat télé-pilotés de sa propre production. « Nous avons élevé notre industrie de la défense dans la ligue des géants, malgré les efforts des gangs mondiaux qui tentent de nous rendre dépendants », a expliqué le dirigeant turc.

Selon Sofia Cecinini, coordinatrice auprès de l’Observatoire de la sécurité internationale, «Sicurezza Internazionale», l’industrie de la défense turque a annoncé récemment qu’elle était prête à démarrer la production massive de véhicules terrestres sans pilote (UGV), de classe moyenne et de classe lourde dans un avenir proche. De son côté, le magnat turc des drones Baykar a fait savoir que, dans les deux prochaines années, il testera de nouveaux modèles d’avions télé-pilotés qui amélioreront les capacités de la Turquie dans la transition des opérations terrestres aux opérations navales. Comme le précise Haluk Bayraktar, l’un des deux frères ingénieurs à la tête de la société Baykar, les nouveaux drones TB3 pourront décoller à partir des navires.

A lire sur ce sujet: Turquie: Bayraktar, un drone capable de changer «le cours de la guerre !» (photos)

D’après le journal hongrois Magyar Nemzet, les drones KARAYEL-SU, produits par la société turque Vestel Defence Industry, ont été testés par l’armée de l’air de Budapest sur la base aérienne de Papa. Gaspar Maroth, un officier hongrois de la défense, a expliqué que la Hongrie a mis en œuvre une stratégie de drones depuis 2018, en se tournant vers plusieurs industries turques pour l’approvisionnement. Les drones KARAYEL-SU ont une autonomie de 20 heures, en plus du décollage, de l’atterrissage et de l’autonomie de vol.

De l’avis d’Erdogan, ajoute Sofia Cecinini, tous les drones fabriqués par la Turquie sont très demandés dans le monde, en raison de leurs technologies de combat innovantes. Les avions télé-pilotés Bayraktar TB2, fabriqués par Baykar, ont joué un rôle clé dans plusieurs conflits, comme en Syrie, en Irak, en Libye et en Azerbaïdjan. À ce jour, la société turque a des contrats avec 13 pays, dont un pacte de production conjointe avec l’Ukraine, et ses produits sont considérés comme si innovants qu’ils ont remodelé la vision moderne des conflits. Cela a fait de la Turquie l’un des quatre premiers fabricants de drones au monde, avec les États-Unis, Israël et la Chine.

A lire sur le même sujet:

Défense. Le chef d’état-major de la marine française : des liens inextricables entre Paris et Londres

(Rome, Paris, 05 décembre 2021). Il existe des liens indissociables entre la France et le Royaume-Uni dans le domaine de la défense. C'est ce...

Difesa. Il capo di Stato maggiore della Marina francese: tra Parigi e Londra legami inestricabili

(Roma, Parigi, 05 dicembre 2021). Tra Francia e Regno Unito ci sono legami inestricabili nel settore della difesa. Lo ha dichiarato il capo di...

Afghanistan: USA, il regime talebani colpevoli esecuzioni di ex membri delle forze di sicurezza

Gli Stati Uniti e i loro alleati occidentali hanno accusato ieri sera il regime talebano di "esecuzioni sommarie" di ex membri delle forze di...

Afghanistan: les USA accusent les talibans d’exécutions sommaires d’anciens membres des forces de sécurité

Selon l’agence italienne ANSA, les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux ont accusé hier soir le régime taliban d'«exécutions sommaires» d'anciens membres des forces de...

Attaque de pirates contre le département d’État américain à l’aide d’un logiciel espion israélien

(Rome, 04 décembre 2021). Selon des rapports publiés exclusivement par Reuters, les iPhones d'au moins 9 employés du département d'État américain ont été piratés...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here