L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

OTAN 2021: la preuve de consensus pour l’Alliance

(Rome, 04 juin 2021). A quelques jours du sommet de l’OTAN qui se tiendra à Bruxelles le 14 juin, la Fondation du Collège de défense de l’OTAN organise un événement de deux jours pour aborder certaines des questions centrales du débat en cours sur l’avenir de l’Alliance atlantique. « Reconstruire le consensus pour une nouvelle ère » servira également de réunion préparatoire de haut niveau en vue de l’important sommet belge

« C’est un moment fondamental pour l’OTAN et pour notre sécurité collective ». Ainsi le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a commenté ces derniers jours l’approche du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement, prévu le 14 juin prochain dans la capitale belge. L’important sommet sera l’occasion pour l’OTAN de réfléchir à son avenir, compte tenu de l’évolution du contexte international, marqué par l’affirmation internationale renouvelée des grandes et petites puissances et par divers axes de développement vers de nouvelles zones et régions du globe.

LES THÉMATIQUES DU SOMMET DE BRUXELLES

Le sommet, notamment, clôturera le processus de réflexion stratégique OTAN 2030 voulu par Stoltenberg à la fin de l’année 2019 et qui s’est poursuivi par diverses sessions et initiatives. Les résultats du processus seront présentés au Sommet de Bruxelles par le Secrétaire général, ce qui marquera le début des travaux de mise en œuvre du nouveau Concept stratégique. Le programme OTAN 2030 vise à renforcer l’unité au sein de l’Alliance et à relancer son rôle sur la scène internationale, en élargissant son approche à 360° de la sécurité. Le nouveau concept stratégique sera axé sur la résilience, les infrastructures, les communications et la chaîne d’approvisionnement, des aspects qui ont révélé toute leur criticité pendant la pandémie et qui seront fortement impactés par la crise climatique dans un avenir immédiat. Enfin, des partenariats mondiaux avec des pays « aux vues similaires » seront relancés, en vue de promouvoir un ordre international fondé sur le respect des règles.

LE SCÉNARIO INTERNATIONAL

Outre l’ordre du jour interne de l’OTAN, le sommet devra traiter de la même manière les diverses menaces qui, dans pratiquement toutes les parties de la planète, s’attaquent à la stabilité internationale, avec des acteurs anciens et nouveaux à la recherche d’un rôle croissant dans le scénario mondial. En tête de l’ordre du jour se trouve bien sûr l’Afghanistan, avec le retrait des forces de l’OTAN qui sera achevé le 11 septembre, vingt ans après les attentats des « Twin Towers », avec l’équilibre délicat entre le retrait des troupes et la volonté d’éviter la « logique de l’abandon ». Outre l’Afghanistan, l’OTAN devra porter une attention croissante à la Chine, dont la montée en puissance est observée avec inquiétude par l’Alliance (et par Washington). Les capacités économiques, militaires et diplomatiques de Pékin sont en constante augmentation et risquent de menacer de près les espaces de l’Alliance et de ses partenaires. De l’Arctique à l’Afrique, de l’espace au cyber-espace, le défi chinois est un défi à tous les niveaux qui ne peut plus être ignoré par un acteur aussi important que l’OTAN.

RECONSTRUIRE LE CONSENSUS

A quelques jours du sommet de l’OTAN à Bruxelles, la fondation Collège de défense de l’OTAN organise la conférence « Reconstruire le consensus pour une nouvelle ère », un moment d’étude et de débat de haut niveau pour aborder les principaux enjeux de discussion sur l’avenir de l’Alliance. Structuré sur deux jours, les 9 et 10 juin, l’événement consacrera la première journée à la nécessité d’harmoniser les différentes priorités entre les alliés et avec l’Union européenne, en faisant également le point sur l’état des travaux de réforme au sein de l’OTAN elle-même. La deuxième journée, sera consacrée aux scénarios de sécurité futurs possibles ainsi qu’aux relations de l’OTAN avec ses partenaires internationaux, dans le cadre du renforcement de la capacité de dissuasion de l’Alliance. L’objectif reste de maintenir l’OTAN en tant que meilleur fournisseur de sécurité internationale.

Marco Battaglia. (Formiche)

Azerbaïdjan-Arménie: Bakou libère 15 prisonniers arméniens en échange de cartes des mines

(Rome, 12 juin 2021). L'Azerbaïdjan a accepté la libération de 15 prisonniers arméniens en échange de cartes relatives au placement de 97.000 mines antichars...

Azerbaigian-Armenia: Baku libera 15 prigionieri armeni in cambio della mappe sulle mine

(Roma, 12 giugno 2021). L’Azerbaigian ha acconsentito alla liberazione di 15 prigionieri armeni in cambio delle mappe relative al posizionamento di 97 mila mine...

G7: Biden appelle les alliés des USA à se mobiliser contre la Chine

(Rome, 12 juin 2021). Les dirigeants mondiaux réunis à Carbis Bay, au Royaume-Uni, pour la deuxième journée du sommet du G7 ont exprimé leurs...

G7: Biden chiama a raccolta gli alleati USA in funzione anti-Cina

(Roma, 12 giugno 2021). I leader mondiali riuniti a Carbis Bay, nel Regno Unito, per la seconda giornata del vertice del G7 hanno espresso...

G7: Emmanuel Macron s’est entretenu avec Joe Biden et Boris Johnson

(Roma, 12 juin 2021). Le sommet du G7 continue dans le sud de l’Angleterre, samedi 12 juin. Comme le veut la tradition, c’est l’occasion...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here