L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Iran : la Marine annonce le naufrage d’un de ses plus gros navires

(Rome, 02 juin 2021). La marine iranienne perd son plus gros navire. Le navire de soutien Kharg a coulé dans le port de Jask après un incendie dévastateur dont la dynamique et les causes restent à élucider.

Selon les premières reconstitutions, l’incendie s’est déclaré à deux heures du matin. L’équipage a été immédiatement secouru tandis que les équipes de lutte contre les incendies sont intervenues pour tenter d’endiguer les flammes. Quant aux causes, pour l’instant, elles restent mystérieuses. Cependant, se trouve un fait qui donne à réfléchir : comme le rapporte l’agence AGI, des satellites de l’«American National Oceanic and Atmospheric Administration» ont observé un brasier dans la région peu de temps avant l’incendie juste avant que l’incendie qui a conduit au naufrage du Kharg n’ait explosé.

Le navire, construit en 1977 au Royaume-Uni et entré en service en 1984, était en mission de formation. Il était situé dans le golfe d’Oman, non loin du détroit d’Ormuz. Nous parlons de l’un des points les plus importants au monde pour le trafic énergétique et militaire. En 2008, lorsque l’Iran a annoncé qu’il avait ouvert la base navale de Jask, où le Kharg a ensuite coulé, l’amiral Habibollah Sayyari a déclaré que la nouvelle base de la marine iranienne serait extrêmement utile en cas du blocage du détroit contre tout ennemi. Une menace qui se répète cycliquement dans les hautes sphères de la République islamique et qui est considérée comme un cauchemar par le Pentagone et les monarchies du Golfe.

Pour l’Iran, ce n’est pas le premier accident catastrophique impliquant la marine. En 2018, un destroyer a coulé en mer Caspienne, tandis qu’en 2020 c’était au tour d’un missile qui, suite à une perte de contrôle, a touché un navire, également à Jask, tuant 19 marins. Le faux porte-avions américain (en réalité une grande barge déguisée en porte-avions) utilisé pour les exercices Pasdaran, a coulé après des mois d’agonie. Il a été accidentellement bombardé lors d’une manœuvre d’entraînement.

Le naufrage du navire Kharg survient à l’un des moments les plus délicats de l’histoire récente de l’Iran. Les négociations avec les États-Unis en vue de rétablir l’accord sur le programme nucléaire s’annoncent plus difficiles. A Vienne, les parties continuent de se rencontrer et de dialoguer, même indirectement, mais les tensions en Iran, les élections à venir et les craintes des alliés américains dans la région n’ont pas encore permis aux deux parties de parvenir à un accord. Pendant ce temps, la guerre « sombre » entre l’Iran et Israël dure depuis plusieurs mois et ne montre aucun signe d’apaisement. Après la série d’explosions mystérieuses qui ont frappé de nombreux centres névralgiques iraniens l’été dernier, à commencer par la centrale nucléaire de Natanz, après les assassinats ciblés contre des membres du programme nucléaire et les attaques informatiques visant l’Iran et Israël, l’affrontement s’est déplacé dans la mer. Ces derniers mois, plusieurs navires commerciaux liés respectivement à l’Iran et à Israël ont été touchés par des attaques aux missiles et des actes de sabotage. Israël, selon de récentes enquêtes journalistiques, aurait saboté des dizaines de cargaisons iraniennes à destination de la Syrie entre la mer Rouge et la Méditerranée. Et enfin, il ne faut pas oublier la récente attaque contre le navire MV Saviz, base opérationnelle des Pasdaran en mer Rouge qui a été touché par une explosion alors qu’il se trouvait au large des côtes du Yémen. Des signes qui laissent penser que cet incendie dans la région pourrait être plus qu’un fait divers.

Lorenzo Vita. (Inside Over)

Azerbaïdjan-Arménie: Bakou libère 15 prisonniers arméniens en échange de cartes des mines

(Rome, 12 juin 2021). L'Azerbaïdjan a accepté la libération de 15 prisonniers arméniens en échange de cartes relatives au placement de 97.000 mines antichars...

Azerbaigian-Armenia: Baku libera 15 prigionieri armeni in cambio della mappe sulle mine

(Roma, 12 giugno 2021). L’Azerbaigian ha acconsentito alla liberazione di 15 prigionieri armeni in cambio delle mappe relative al posizionamento di 97 mila mine...

G7: Biden appelle les alliés des USA à se mobiliser contre la Chine

(Rome, 12 juin 2021). Les dirigeants mondiaux réunis à Carbis Bay, au Royaume-Uni, pour la deuxième journée du sommet du G7 ont exprimé leurs...

G7: Biden chiama a raccolta gli alleati USA in funzione anti-Cina

(Roma, 12 giugno 2021). I leader mondiali riuniti a Carbis Bay, nel Regno Unito, per la seconda giornata del vertice del G7 hanno espresso...

G7: Emmanuel Macron s’est entretenu avec Joe Biden et Boris Johnson

(Roma, 12 juin 2021). Le sommet du G7 continue dans le sud de l’Angleterre, samedi 12 juin. Comme le veut la tradition, c’est l’occasion...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here