L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

Avec l’accident du canal de Suez, la Russie «relance» la route de la mer du Nord

(Rome, 27 mars 2021). La route de la mer du Nord comme alternative au canal de Suez: c’est ainsi que la Russie tente d’exploiter la crise.

La route de la mer du Nord comme alternative au canal de Suez. La Russie tente d’exploiter à son avantage la crise provoquée par l’échouement du porte-conteneurs Ever Given dans le canal qui relie l’océan Indien à la mer Méditerranée. Depuis quelque temps, en revanche, le président Vladimir Poutine tente de promouvoir le passage le long de la côte sibérienne comme alternative au canal de Suez – l’une des principales routes commerciales mondiales – et l’incident de l’Ever Given, un navire japonais battant pavillon panaméen, offre une chance importante au Kremlin. Ce n’est pas un hasard si Rosatom, la holding étatique qui contrôle le secteur nucléaire, propose depuis des jours sur ses profils sociaux des raisons ironiques – mais pas trop – de considérer la route de la mer du Nord comme une «alternative valable» au canal de Suez. Tout d’abord, le long de l’Arctique, a «beaucoup plus d’espace», surtout lorsque les gros navires empruntent des routes «particulières» comme celle empruntée par Ever Given avant d’entrer dans le canal. Le deuxième point indiqué par Rosatom est précisément les services et l’assistance fournis aux navires: si, en fait, un bateau venait à se retrouver coincé dans la glace de la mer du Nord, la société d’État russe pourrait envoyer un brise-glace. Bref, Rosatom serait en mesure d’empêcher un navire en difficulté d’être « bloqué pendant des jours », comme le cas de l’Ever Given dans le canal de Suez.

La Russie propose l’alternative après le blocage du canal de Suez

Dans ce contexte, Aleksander Nekljudov, directeur général de Rusatom Cargo – une filiale de Rosatom – a déclaré hier que l’incident du porte-conteneurs japonais pourrait devenir un prétexte pour changer l’attitude des entreprises envers la route de la mer du Nord avec des effets évidents sur le secteur logistique. «Nous pensons que la situation actuelle dans le canal de Suez changera l’approche des compagnies de navigation quant au potentiel de la route de la mer du Nord comme alternative au canal de Suez. Dès que la sécurité, la régularité et l’efficacité économique de la route de la mer du Nord seront garanties, la demande pour cette artère de transport changera radicalement », a déclaré Nekljudov. Et le directeur général de Rusatom d’ajouter que, compte tenu des projets russes d’augmenter le trafic de fret le long de la route de la mer du Nord à 80 millions de tonnes d’ici 2024, une augmentation de la demande de transport de marchandises le long de cette route « pourrait déjà se produire dans un proche avenir ».

La Russie a beaucoup investi dans le développement de la route de la mer du Nord, une route qui permet aux bateaux qui décident de l’emprunter de réduire de 15 jours le temps de navigation vers les ports asiatiques par rapport à la route conventionnelle qui consiste à traverser le canal de Suez. Dans un contexte où la route de la mer du Nord a été effectivement «ouverte» à cause du réchauffement climatique et la fonte des glaces qui en a résulté, la Russie entend l’exploiter pour exporter ses principaux produits commerciaux – gaz et pétrole – vers des marchés plus éloignés.

La Rédaction. (Nova News)

Iran: l’ancien président Khatami soutient les étudiants manifestants

(Rome, 07 décembre 2022). La troisième journée de grève générale en Iran s'est concentrée autour des universités. À l'occasion de la Journée des étudiants,...

Iran: l’ex presidente Khatami, «ascoltate le richieste dei manifestanti prima che sia troppo tardi»

(Roma, 07 dicembre 2022). L'ex presidente iraniano, Mohammad Khatami, in un intervento pubblico in occasione della giornata dello studente in Iran. Repressione in Iran, una...

La Hongrie entame une coopération avec l’Iran, qui fournit des armes à la Russie

(Paris, Rome, 07 décembre 2022). Le ministre hongrois des Affaires étrangères a annoncé que si l'Iran pouvait être réintégré dans le système de partenariat...

L’Ungheria inizia a collaborare con l’Iran, che fornisce armi alla Russia

(Roma, 07 dicembre 2022). Il ministro degli esteri ungherese ha annunciato che se l'Iran potesse essere reintegrato nel sistema di partenariato internazionale, sarebbe possibile...

Afrique de l’Ouest: la force militaire régionale de la CEDEAO est née

(Paris, Rome, 07 décembre 2022). La force militaire régionale de la CEDEAO est née. Objectifs : lutter contre la montée du djihadisme en Afrique...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here