L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

France-terrorisme: un député radical tunisien justifie la mort du professeur Samuel Paty, une enquête ouverte

Le parquet antiterroriste tunisien a ouvert une enquête après la publication par le député radical Rached Khiari d’un message justifiant la décapitation de l’enseignant dans les Yvelines vendredi. Rached Khiari, un député tunisien, a posté un message sur Facebook justifiant la mort de Samuel Paty, l’enseignant sauvagement assassiné vendredi à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, a rapporté samedi Le Courrier de l’Atlas. D’après l’agence de presse TAP, le parquet antiterroriste tunisien a depuis ouvert une enquête.

Samedi matin, alors que la France se réveillait sous le choc de la décapitation de l’un de ses professeurs dans un « attentat islamiste caractérisé » selon les mots d’Emmanuel Macron, l’élu tunisien Rached Khiari a publié un message sur sa page Facebook, affirmant: « Porter atteinte au Prophète de Dieu est l’un des plus grands péchés qui soient. Tout homme qui se rend coupable de cela doit en assumer les conséquences et les résultats, qu’il soit un Etat, un individu ou un groupe d’individus ». La publication a rapidement fait réagir, certains soutenant ses propos, d’autres dénonçant une apologie d’un acte terroriste. En France également, plusieurs personnalités politiques, dont la députée européenne Nathalie Loiseau, ont fait part de leur consternation: « Voilà à quoi ressemble le complice d’un assassin. Ne rien laisser passer », a-t-elle déclaré sur Twitter. Toujours selon le Courrier de l’Atlas, ce député n’en est pas à son premier coup de la sorte. Il aurait été à plusieurs reprises poursuivi pour diffamation et tenait jusqu’en 2019 le site d’information islamiste « Al Sada ». En fin d’après-midi samedi, le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis a annoncé à l’agence TAP que le parquet antiterroriste tunisien avait ouvert une enquête à propos de sa publication.

Liban: les souverainistes ne nommeront pas Saad Hariri. Samir Geagea dit «non à aucune initiative conjointe avec le trio au pouvoir»

Le chef du parti souverainiste des Forces libanaises (FL) Samir Geagea, a affirmé que «la vraie raison derrière la décision du parti de ne...

Haut-Karabakh: plus de 140 djihadistes tués, de nombreux combattants rentrent en Syrie

(Rome 20 octobre 2020). Des activistes de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) ont confirmé que le gouvernement turc avait transporté un nouveau...

Nagorno-Karabakh: Oltre 140 jihadisti uccisi, numerosi combattenti tornano in Siria

(Roma 20 Ottobre 2020). Gli attivisti dell’Osservatorio siriano per i diritti umani (SOHR) hanno confermato che il governo turco ha trasportato un nuovo gruppo...

Francia-Iraq: Macron conferma impegno nella coalizione internazionale

Nel corso dell'incontro che si è tenuto ieri, 19 ottobre, all'Eliseo, con il primo ministro iracheno, Mustafa al Kadhimi il presidente Emmanuel Macron ha...

France-Irak: Macron confirme son engagement au sein de la coalition internationale

Le président français Emmanuel Macron a reçu lundi le Premier ministre irakien Mustafa al Kadhimi, avec lequel il a réaffirmé les « liens d’amitié profonds »...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here