L'actualité du Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord

France-terrorisme: qui est Abdelhakim Sefrioui, figure de l’islam radical fiché S, qui fait partie des gardés à vue ?

Abdelhakim Sefrioui, figure connue de l’islam radical, fait partie des neuf personnes en garde à vue dans l’enquête sur la mort d’un enseignant à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Abdelhakim Sefrioui, interpellé samedi à Evry avec sa compagne, est fiché S depuis plusieurs années. Les enquêteurs veulent savoir s’il a pu jouer un rôle dans le passage à l’acte de l’assaillant. C’est lui qui a accompagné le père d’une élève qui avait lancé une mobilisation virulente contre l’enseignant, après un cours sur la liberté d’expression, où deux caricatures de Mahomet ont été montrées aux élèves. Les deux hommes avaient été reçus par la principale du collège Le Bois-d’Aulne de Conflans-Sainte-Honorine, et lui avaient demandé le renvoi du professeur. C’est une vieille connaissance de l’antiterrorisme français. Depuis une quinzaine d’années, il est dans les radars, remarqué par ses « prêches » antisémites à la sortie des mosquées qu’il juge « infidèles », c’est à dire qu’il estime trop complaisantes avec l’Etat d’Israël. Il appelle aussi depuis des années à des actions violentes contre « l’islam de France ».

Fondateur du collectif Cheikh Yassine

En 2004, il fonde le collectif pro-palestinien Cheikh Yassine (du nom du fondateur du Hamas, tué par l’armée israélienne en 2004). Abdelhakim Sefrioui s’en prend alors violemment à l’imam de la grande mosquée de Paris, Dalil Boubaker, et aussi à Hassen Chalgoumi, l’imam de Drancy (Seine-Saint-Denis), qu’il a contraint à quitter sa mosquée, objet de tensions permanentes. En juillet 2014, il avait participé à Paris à des manifestations pro-Gaza, en scandant des slogans à la gloire du Hamas et du Jihad islamique.

Abdelhakim Sefrioui a fait aussi partie du bureau de campagne de Dieudonné en 2006, lorsque celui-ci envisageait une candidature à l’élection présidentielle. Dans ce bureau se sont côtoyés des militants d’extrême droite, des négationnistes et des islamistes radicaux.

Quel rôle a-t-il joué dans l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine ? C’est ce que tentent de comprendre les enquêteurs. Il a en tous cas attisé les tensions : dans une vidéo où il se présente comme « membre du Conseil des imams de France » et tournée par le père de l’élève, on l’entend déclarer qu’«Emmanuel Macron a attisé la haine contre les musulmans» et que l’enseignant « est un voyou ». (France Info)

Liban: les souverainistes ne nommeront pas Saad Hariri. Samir Geagea dit «non à aucune initiative conjointe avec le trio au pouvoir»

Le chef du parti souverainiste des Forces libanaises (FL) Samir Geagea, a affirmé que «la vraie raison derrière la décision du parti de ne...

Haut-Karabakh: plus de 140 djihadistes tués, de nombreux combattants rentrent en Syrie

(Rome 20 octobre 2020). Des activistes de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) ont confirmé que le gouvernement turc avait transporté un nouveau...

Nagorno-Karabakh: Oltre 140 jihadisti uccisi, numerosi combattenti tornano in Siria

(Roma 20 Ottobre 2020). Gli attivisti dell’Osservatorio siriano per i diritti umani (SOHR) hanno confermato che il governo turco ha trasportato un nuovo gruppo...

Francia-Iraq: Macron conferma impegno nella coalizione internazionale

Nel corso dell'incontro che si è tenuto ieri, 19 ottobre, all'Eliseo, con il primo ministro iracheno, Mustafa al Kadhimi il presidente Emmanuel Macron ha...

France-Irak: Macron confirme son engagement au sein de la coalition internationale

Le président français Emmanuel Macron a reçu lundi le Premier ministre irakien Mustafa al Kadhimi, avec lequel il a réaffirmé les « liens d’amitié profonds »...

Recevez notre newsletter et les alertes de Mena News


À lire sur le même thème

Votre réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here